Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine et John Bolton

    «Votre pygargue a déjà picoré toutes les olives?»: quand Poutine plaisante sur le sceau US

    © Sputnik . Sergey Guneev
    International
    URL courte
    301393

    Tenant dans ses serres un rameau d’olivier, d’un côté, et 13 flèches, de l’autre, le pygargue à tête blanche du grand sceau américain donne plutôt la priorité aux armes qu'au symbole de la paix, a plaisanté Vladimir Poutine lors de sa rencontre avec le conseiller américain à la sécurité nationale John Bolton.

    Pour mieux illustrer la politique extérieure des États-Unis, le Président russe a évoqué pendant ses négociations avec John Bolton les symboles du grand sceau américain.

    «Pour autant que je me souvienne, le grand sceau des États-Unis représente un pygargue à tête blanche qui tient treize flèches dans les serres d'une de ses pattes et un rameau d'olivier dans celles de l'autre comme symbole de la politique pacifique. J'ai une question: votre pygargue a déjà picoré toutes les olives, ne reste-t-il que des flèches?», a demandé Vladimir Poutine avec un sourire à John Bolton.

    Le conseiller américain à la sécurité nationale a répondu qu'«il n'avait pas apporté de rameau d'olivier».

    «C'est bien ce que je pensais», a réagi le Président russe.

    De son côté M.Bolton a expliqué que le rameau d'olivier est situé dans la patte droite du pygargue ce qui est révélateur de l'ordre de ses priorités.

    Le Président russe a également rappelé que le grand sceau des États-Unis porte l'inscription «De plusieurs, un» en latin.

    «C'est pourquoi, malgré les différentes approches, il est possible et nécessaire de rechercher de tels points de contact», a ajouté M.Poutine.

    M.Bolton a assuré son interlocuteur que les États-Unis partageaient son avis.

    Lire aussi:

    Dans la relation russo-américaine, où est passé le rameau d’olivier US?
    Les rapaces licenciés de la police des Pays-Bas
    Les USA ont-ils envisagé de mener une frappe nucléaire contre la Corée du Nord?
    Tags:
    John Bolton, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik