International
URL courte
36877
S'abonner

L'intention de Varsovie d'autoriser les États-Unis à déployer une division blindée sur son territoire oblige la Russie à prendre des mesures adéquates, selon le ministre russe de la Défense.

Les projets des autorités polonaises de déployer dans leur pays une division de l'armée américaine obligent la Russie à prendre des mesures de riposte, a déclaré le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.

«Dans ces conditions, nous (…) devons être prêts à neutraliser tous azimuts les éventuelles menaces militaires», a indiqué le ministre lors d'une réunion de militaires russes et biélorusses.

Selon lui, les intentions de Varsovie sont contreproductives et ne contribuent pas à la stabilité et au renforcement de la sécurité régionale.

Le ministre a souligné que le Russie ne voulait pas de confrontation militaire avec l'Occident et aspirait à une coopération dans le domaine de la sécurité.

Ces derniers temps, la Pologne évoque activement le thème de la menace militaire émanant prétendument de la Russie. Ainsi, Varsovie a adopté un programme d'accroissement conséquent des effectifs de l'armée polonaise, autorisant le déploiement de bataillons multinationaux de l'Otan et d'une brigade blindée de l'armée américaine.

Par ailleurs, les autorités polonaises ont officiellement proposé à Washington de débloquer près de deux milliards de dollars afin de déployer sur leur territoire une division blindée US, qui pourrait s'installer près des villes de Bydgoszcz et de Torun. Le document a été envoyé au Congrès américain et à des représentants de l'administration du Président Trump.
De son côté, le directeur du Bureau de la sécurité nationale de Pologne, Pavel Solokh, a qualifié le déploiement de la division d'investissement dans la sécurité.

Moscou a maintes fois souligné que la Russie n'attaquerait jamais un pays membre de l'Otan. Selon le ministre russe des Affaires étrangères, l'Alliance en est parfaitement consciente, mais se sert de ce prétexte pour déployer davantage de matériel et de bataillons près des frontières russes.

 

Lire aussi:

«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
Un soldat français retrouvé mort au Burkina Faso
Des militaires russes envoyés en Libye? Le Kremlin met les points sur les i
Tags:
Forces armées des Etats-Unis, Sergueï Choïgou, Varsovie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook