International
URL courte
445
S'abonner

Le Kremlin s'est dit «prêt» ce mercredi à discuter d'une éventuelle visite officielle de Vladimir Poutine aux États-Unis l'année prochaine, précisant toutefois qu'«aucune décision concrète» n'a été prise à ce sujet. Selon Dmitri Peskov, la rencontre du 11 novembre à Paris constitue une priorité.

Le chassé-croisé des visites des Présidents russe et américain n'est pas encore en préparation, mais ce sujet a déjà été abordé lors de la visite à Moscou du conseiller à la sécurité nationale américain, John Bolton, a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Selon lui, Moscou serait «prêt» à discuter d'une éventuelle visite officielle du président Vladimir Poutine aux États-Unis l'année prochaine.

Dans le même temps, le porte-parole du Président russe a précisé que pour le moment, une éventuelle rencontre entre les deux Présidents à Paris en marge des cérémonies de commémoration du centenaire de l'Armistice de 1918, est considérée comme l'objectif prioritaire.

«Nous devons maintenant commencer à préparer cette réunion», a déclaré Dmitri Peskov.

Lors de sa rencontre avec le conseiller à la sécurité nationale américain John Bolton, ayant eu lieu le 23 octobre à Moscou, Vladimir Poutine a déclaré qu'il serait utile de poursuivre le dialogue direct entamé avec son homologue américain, et ce, en marge d'événements internationaux à venir, par exemple, à Paris.

John Bolton a répondu à cette proposition en indiquant que cela ferait plaisir à Donald Trump de rencontrer Vladimir Poutine à Paris.

Le sommet d'Helsinki entre Donald Trump et Vladimir Poutine, qui s'est tenu le 16 juillet, a été leur première rencontre grand format organisée en dehors des forums internationaux multilatéraux. Les deux chefs d'État s'étaient croisés pour la première fois à Hambourg en 2017 en marge du sommet du G20 avant de s'entretenir la même année au Vietnam lors du sommet de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC).

Lire aussi:

Trois faux policiers interpellés à Paris en pleine arrestation raciste censée discréditer la police
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Tags:
rencontre, Dmitri Peskov, John Bolton, Donald Trump, Vladimir Poutine, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook