International
URL courte
Traité FNI (138)
4221
S'abonner

Un retrait éventuel des autorités américaines du Traité FNI est préoccupant et peut devenir une des «erreurs les plus dangereuses», a déclaré Maria Zakharova lors d’un point presse.

Si les États-Unis se retirent du Traité FNI, ils commettront une grave erreur, a annoncé ce jeudi 25 octobre la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zahkarova, au cours d’un point presse.

«Nous considérons cela [le retrait, ndlr] comme une des erreurs les plus dangereuses d’une série de mesures portant sur la sortie de plusieurs accords internationaux, de structures internationales, que les États-Unis ont pris dernièrement», a souligné Mme Zakharova.

D’après elle, la déclaration du Président américain sur son intention de quitter le Traité FNI et de commencer à élaborer des armes interdites par ce traité est «profondément regrettable» et «préoccupante».

Donald Trump a annoncé le 20 octobre son intention de retirer son pays du Traité FNI, accusant Moscou de le violer et soupçonnant la Chine de développer activement des armes. Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov ainsi que le signataire russe historique de ce document, Mikhaïl Gorbatchev, ont averti Washington du danger de cette initiative, évoquant la possibilité d'une riposte.

Signé le 8 décembre 1987 par le Président américain Ronald Reagan et le secrétaire général du Parti communiste d’Union soviétique Mikhaïl Gorbatchev, le Traité FNI visait à détruire en trois ans les missiles d'une portée de 500 à 5.500 km.

Dossier:
Traité FNI (138)

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère près de Deauville
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions retentissent en Guinée équatoriale - images
La SNCF appelle la police pour neutraliser une bande de jeunes agressant les passagers d’un RER
Tags:
armes, retrait, erreurs, sortie, Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), Donald Trump, Maria Zakharova, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook