Ecoutez Radio Sputnik
    Al-Tanf

    Moscou qualifie d’«occupation» les opérations américaines dans le sud syrien

    © AP Photo / Hammurabi's Justice News
    International
    URL courte
    11740

    Les djihadistes installés à proximité de la base militaire américaine d’Al-Tanf dans le sud de la Syrie rançonnent la population en exigeant de l’argent pour quitter la zone, affirme la diplomatie russe, se disant égalent préoccupée par la situation dans le nord-est syrien.

    Moscou se dit préoccupé par la situation dans le nord-est de la Syrie où «les Américains n'abandonnent pas leurs tentatives de flirter avec les fractions de tendance séparatiste présentes au sein des formations kurdes», a déclaré ce jeudi la diplomatie russe par la voix de sa porte-parole, Maria Zakharova.

    La situation qui règne dans le sud du pays constitue une autre source d'inquiétude. Dans le périmètre de la base américaine d'Al-Tanf «se déroule une occupation de facto non dissimulée de l'État souverain syrien par les forces des États-Unis», a-t-elle ajouté.

    «Selon les informations recueillies, les djihadistes qui y ont trouvé un havre de paix, un refuge dans une zone exclusive de 55 kilomètres établie par le bon vouloir des Américains, avancent leurs exigences et rançonnent la population locale en exigeant 2.000 dollars à tous ceux qui cherchent à partir», a ajouté la diplomate.

    Le ministère russe de la Défense a, plus tôt, attribué aux États-Unis la responsabilité de cette situation désastreuse régnant au camp de réfugiés d'al-Roukhban, dans le sud de la Syrie, où se trouvent plus de 70.000 réfugiés syriens. Le camp se trouve à proximité de la base militaire américaine d'Al-Tanf. Le ministère affirme notamment que les forces américaines refusent l'accès aux organisations humanitaires ainsi qu'aux structures gouvernementales syriennes et appelle à lever les obstacles.

    Lire aussi:

    Défense russe: les militaires US entraînent des groupes armés recrutés parmi les réfugiés
    Moscou: le camp d'al-Roukban près de la base US abrite des radicaux de toute la Syrie
    Défense russe: les USA responsables de la crise dans le camp syrien de réfugiés Rukban
    Tags:
    Maria Zakharova, Rukban, Al-Tanf, Moscou, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik