Ecoutez Radio Sputnik
    Ekaterinbourg

    Après le Mondial 2018, Ekaterinbourg présente à Paris sa candidature pour l’Expo 2025

    © Sputnik . Pavel Lisitsyn
    International
    URL courte
    2120

    Un symposium international a été aujourd’hui tenu à Paris afin de présenter la candidature de la Russie à l’Exposition universelle 2025. Le but de cette réunion internationale est de faire connaître aux États membres du Bureau international des Expositions la région et la ville russe, ainsi que leurs objectifs pour le développement futur.

    La candidature de la Russie à l'Exposition universelle 2025 a été présentée aujourd'hui à Paris lors du symposium international sur le thème «Changer le monde: les innovations et une vie meilleure pour les générations futures». La candidature de la capitale de la région russe de Sverdlovsk, Ekaterinbourg, a été soutenue par les autorités russes de tous les niveaux, selon le gouverneur de la région. L'objectif du symposium était de faire connaître la région russe et ses ambitions en ce qui concerne son développement. 

    «Aujourd'hui, notre région est une miniature d'un pays énorme qui possède une économie universelle, de l'agriculture à l'industrie spatiale, avec une Histoire et une culture unique, une belle nature. C'est l'une des leaders industrielles russes», a déclaré Evgeny Kuyvashev, le gouverneur de la région lors du symposium dédié à la candidature de la ville qui s'est tenu à Paris.

    ​La région de Sverdlovsk s'améliore d'année en année en se développant dans tous les domaines de l'industrie au scientifique. Dans le cadre de la candidature russe, l'administration de la ville a déjà prévu de construire le parc EXPO qui s'étend sur 555 hectares. De plus, à l'issue de l'exposition, il sera converti en «Ville intelligente».

    «La décision de présenter Ekaterinbourg en tant que ville russe candidate pour l'organisation de l'Exposition universelle 2025 a été examinée en profondeur par les dirigeants de notre pays. L'Expo 2025 pour la Russie est un projet prioritaire, il a touché les cœurs des Russes, il a trouvé une assistance des autorités de tous les niveaux, de la communauté des affaires, du public», a ajouté Evgeny Kuyvashev.

    Le footballeur français David Trezeguet, champion du monde 1998, qui a assisté l'événement, a partagé son opinion sur la candidature de la ville russe. Selon lui, après la Coupe du Monde de football 2018 qui s'est déroulée en Russie et a eu un succès vertigineux, l'Expo de 2025 pourrait seulement gagner du fait d'être tenue dans la région de Sverdlovsk.

    Le représentant spécial du Président russe chargé de la question du développement numérique et technologique Dmitri Peskov n'a pas manqué la chance de rappeler que la ville d'Ekaterinbourg était «le cœur secret de l'industrie russe» et un endroit qui est capable d'époustoufler les visiteurs.

    Ekaterinbourg se trouve au croisement des routes les plus importantes reliant l'Asie et l'Europe. Cette région est une source de puissance industrielle avec une concentration importante d'entreprises de production et d'industrie de transformation. De plus, la région a établi des relations économiques avantageuses avec 149 pays du monde ces 20 dernières années.

    La Russie a déposé en mai 2017 une lettre de candidature au Bureau international des Expositions (BIE) pour l'organisation de l'Exposition universelle 2025 à Ekaterinbourg pour la période du 2 mai au 2 novembre 2025.

    En plus de la Russie, il y a deux autres pays candidats: le Japon avec la ville d'Osaka et l'Azerbaïdjan avec sa capitale, Bakou. La ville-vainqueur sera élue lors de la 164e session de l'assemblée générale du Bureau international des Expositions le 23 novembre 2018 par un vote à bulletin secret.

    Lire aussi:

    La France retire sa candidature à l’Exposition universelle 2025
    Des matriochkas géantes en tournée mondiale pour promouvoir l'Expo 2025 en Russie (images)
    Radio Sputnik: Les infos du 16 novembre 2017!
    Tags:
    présentation, ville, industrie, économie, Mondial 2018, Ekaterinbourg, Paris, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik