Ecoutez Radio Sputnik
    Des soldats nord-coréens et sud-coréens dans le village frontalier démilitarisé de Panmunjom

    «L'endroit le plus effrayant du monde» est déminé

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    4231

    La Corée du Nord et la Corée du Sud ont déminé la zone démilitarisée le long de leur frontière, qualifiée par le 42e Président des États-Unis, Bill Clinton, comme étant l’«endroit le plus effrayant du monde», relate la chaîne de télévision CNN.

    La zone démilitarisée entre la frontière de la Corée du Nord et de la Corée du Sud a été déminée, annonce la chaîne de télévision américaine CNN, ajoutant que cette zone avait été à l'époque qualifiée par le 42e Président des États-Unis, Bill Clinton, comme «l'endroit le plus effrayant du monde».

    Pyongyang, Séoul et le commandement des Nations unies, chargé de la gestion de la partie sud de la zone, ont indiqué que toutes les mines et tous les postes de sécurité avaient été retirés de la zone, tandis que toutes les armes à feu et les munitions avaient également été déplacées. 

    Depuis le début de l'opération de démilitarisation de la frontière, 14 mines terrestres, 187 autres engins explosifs et les restes de deux soldats ont été retrouvés lors des fouilles. A en juger par les cartes d'identité retrouvées à proximité, il s'agit de citoyens sud-coréens. Cependant, des tests ADN supplémentaires sont en cours afin d'établir l'identité des corps, a annoncé le ministère de la Défense sud-coréen.

    Auparavant, Pyongyang et Séoul ont décidé de retirer leurs militaires de la zone démilitarisée et de désarmer le personnel du poste frontalier de Panmunjeom. La Corée du Nord a consenti à fermer son pas de tir de Tongchang-ri et de démanteler le site nucléaire de Yongbyon. 

    Les Corées ont en outre convenu de réunir, d'ici la fin de l'année, les chemins de fer et les autoroutes nationales en une seule entité. Ce projet vise notamment à connecter les chemins de fer transcoréens et transsibérien afin d'acheminer du fret en Europe via la Corée du Nord et la Russie.

    Les deux pays envisagent également de présenter conjointement leur candidature pour l'organisation des Jeux olympiques de 2032, mais aussi d'envoyer une équipe conjointe aux JO 2020 de Tokyo.

    Lire aussi:

    Comment Washington attise le militarisme en Corée du Nord
    Pyongyang enverra un chef d’orchestre lors des pourparlers avec Séoul
    Il faudrait 200 ans pour déminer complètement la zone démilitarisée intercoréenne
    Tags:
    déminage, zone démilitarisée, Corée du Sud, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik