International
URL courte
Sommet France-Russie-Turquie-Allemagne sur la Syrie (30)
92710
S'abonner

Vladimir Poutine s’est entretenu par téléphone avec son homologue français avant de prendre l’avion pour se rendre à Istanbul où se déroulera le sommet quadripartite consacré à la situation en Syrie, a communiqué ce samedi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Le Président russe s'est entretenu par téléphone avec son homologue français avant de partir à Istanbul pour participer au sommet quadripartite consacré à la situation en Syrie.

«Oui, cette conversation a eu lieu», a confirmé aux journalistes le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

La question du déploiement d'efforts conjoints visant à promouvoir le processus politique en Syrie a également été évoquée, a précisé le service de presse du Kremlin.

«Une attention particulière à la veille du sommet quadripartite Russie-Turquie-France-Allemagne qui débutera aujourd'hui à Istanbul a été accordée à la question du règlement syrien. Nous avons étudié certaines questions qui seront à l'ordre du jour. La nécessité de déployer des efforts conjoints visant à promouvoir le processus politique en Syrie, dont les questions de la formation et du lancement du Comité constitutionnel, a également été soulignée», apprend-on du communiqué du Kremlin.

L'entretien a eu lieu à l'initiative de la partie française.

Auparavant, il a été annoncé que le sommet entre la France, la Russie, la Turquie et l'Allemagne sur la Syrie se tiendrait le 27 octobre à Istanbul. Une déclaration qui a ensuite été confirmée par Paris, Moscou, Ankara et Berlin.

Dossier:
Sommet France-Russie-Turquie-Allemagne sur la Syrie (30)

Lire aussi:

Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Miss France 2020 sauvée par les pompiers lors d’un incendie dans son immeuble à Paris
Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Tags:
conversation téléphonique, politique, Emmanuel Macron, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook