Ecoutez Radio Sputnik
    Pendule

    Le Maroc abandonne le changement d'heure

    CC0 / Pixabay
    International
    URL courte
    6192

    Les autorités marocaines ont décidé de mettre fin au changement d'heure afin «d'éviter les changements opérés à maintes reprises durant l'année et leurs répercussions à plusieurs niveaux», indiquent des médias.

    Le gouvernement marocain a adopté vendredi un projet de décret pour le «maintien permanent de l'heure d'été en vigueur actuellement», annulant le prochain passage à l'heure d'hiver prévu dimanche, a appris l'AFP de source gouvernementale.

    Le but est de «maintenir l'heure d'été en vigueur actuellement afin d'éviter les changements opérés à maintes reprises durant l'année et leurs répercussions à plusieurs niveaux», selon l'exécutif, cité par la Maghreb Arabe Presse (MAP).

    Un responsable gouvernemental a confirmé à l'AFP que le passage à l'heure d'hiver n'aurait pas lieu dimanche. Le royaume restera donc à GMT+1.

    Le maintien de l'heure d'été «permettra de gagner une heure de lumière naturelle» et de «réduire la consommation d'électricité», a déclaré le ministre chargé de la Réforme de l'administration, Mohamed Ben Abdelkader, cité par la MAP.

    Prise sans débat ni concertation, cette mesure a suscité l'incompréhension et un large mécontentement sur les réseaux sociaux. La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a annoncé que les horaires de ses vols seraient retardés d'une heure depuis les différents aéroports marocains «à partir de dimanche».

    Le Maroc a instauré le changement d'heure en 2008, dans le but de réduire sa consommation d'énergie, comme l'avaient fait de nombreux pays européens.

    Lire aussi:

    Et si l’UE passait à l’heure d’hiver pour la dernière fois?
    Vice-président gabonais: le développement marocain «est un exemple à suivre en Afrique»
    L’invitation de Mohammed VI au roi Salmane à venir au Maroc, signe du dégel des relations?
    Tags:
    abandon, décret, gouvernement, décision, changement d'heure, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik