International
URL courte
1110
S'abonner

Une exposition de tableaux peints par des civils et des soldats syriens a ouvert ses portes à Damas. Selon les visiteurs, il est important en temps de guerre de ne pas oublier l’art, notamment la peinture.

Une nouvelle exposition de tableaux peints par des peintres amateurs, civils et militaires, a ouvert ses portes dans la capitale du pays.

«Je dessine depuis que j'ai 15 ans. Je suis ingénieur en construction, je travaille dans le département de l'information. Plusieurs de mes amis ont été tués durant la guerre en défendant la patrie contre les terroristes. C'est une preuve que je n'oublierai pas mes amis, que nous espérons la victoire sur tout le territoire de la Syrie et que nous sommes pour la paix», a déclaré le colonel de l'armée syrienne Ali Eyman, qui a peint certains tableaux présentés à cette exposition.

L'entrée de l'exposition est gratuite.

«Pendant la guerre, il est très important que les gens continuent à peindre. Mais aussi et surtout, c'est des personnes particulières, des militaires. En général, les peintres qui font de tels tableaux, ils se battent à côté des soldats pour la défense de la patrie. C'est très bien qu'il y ait de telles expositions, surtout pendant la guerre», a commenté un visiteur.

À l'exposition, il y a aussi des peintures qui ne représentent pas la guerre, par exemple, des paysages urbains, des vues d'églises et de mosquées. Née sans mains, l'artiste Doa Bosta peint avec ses pieds. Elle n'expose volontairement pas de tableaux relatifs à la guerre.

«Quand je suis née, j'étais déjà sans mains et j'ai appris à utiliser mes pieds pour dessiner et pour travailler. Je peins avec mes pieds et j'ai réalisé tout ce que je voulais. Il y a quelques tableaux sur la guerre, mais ici je ne les expose pas parce que je ne connais pas vraiment la guerre. La vie, que je vis, n'est pas la guerre», a expliqué la peintre.

Il s'agit de la deuxième exposition de peintres amateurs à Damas depuis le début de la guerre en Syrie, alors qu'avant cette manifestation se tenait annuellement.

Lire aussi:

Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
Ce métal sept fois plus cher que l’or est menacé par les voitures électriques
«Je reconnais ma faute»: ce golden retriever fait le coupable devant sa propriétaire
Tags:
peintre, tableau, art, exposition, guerre, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook