International
URL courte
362712
S'abonner

L'auteur de la fusillade dans une synagogue de Pittsburgh a affirmé aux enquêteurs que les juifs étaient en train de réaliser un «génocide» et qu'il souhaitait les voir tous morts, selon Scott Brady, procureur du district ouest de Pennsylvanie.

Robert Bowers, inculpé pour avoir tué samedi 11 personnes dans une synagogue de Pittsburgh, a tenu des propos antisémites lors de l'attaque qu'il a commise, a précisé dimanche le procureur du district ouest de Pennsylvanie, Scott Brady.

«Au cours de son assaut meurtrier contre les personnes présentes dans la synagogue, Bowers a fait des déclarations concernant un génocide et son désir de tuer les juifs», a déclaré M.Brady lors d'une conférence de presse.

Selon lui, rien ne prouve à cette étape de l'enquête que l'agresseur ait agit avec des complices.

La fusillade dans la synagogue a duré au total une vingtaine de minutes, a signalé l'agent spécial du FBI au bureau de Pittsburg, Robert Allan Jones, ajoutant qu'on ne savait pas encore pourquoi le tireur avait choisi cette synagogue en particulier.

Les 11 victimes ont été identifiées et leurs familles prévenues, a indiqué M.Jones.

Un homme a ouvert le feu samedi vers 10h00 heure locale près des avenues Wilkins et Shady de la ville américaine de Pittsburgh, en Pennsylvanie, a annoncé le département de la sécurité publique de la ville sur Twitter. La fusillade a fait 11 morts, selon le dernier bilan confirmé par le Président Trump. Des médias ont fait état de six blessés, dont quatre policiers.

Le tireur pourra encourir la peine de mort, a annoncé le ministère américain de la Justice.

Lire aussi:

Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Opération de police au siège du FC Barcelone, le président Bartomeu arrêté
Suspecté d’avoir tenté de tuer sa compagne, il s’engage dans une course-poursuite avec les forces de l’ordre
Tags:
blessés, morts, victimes, motifs, génocide, Juifs, synagogue, fusillade, États-Unis, Pennsylvanie, Pittsburgh
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook