Ecoutez Radio Sputnik
    Algérie

    L’Algérie prendra des mesures incitatives en faveur des investisseurs saoudiens

    © AP Photo / Toufik Doudou
    International
    URL courte
    7513

    Le consul général d’Algérie en Arabie Saoudite a annoncé, le 28 octobre à Riyad, que son pays allait faciliter l’obtention des visas pour les investisseurs saoudiens désireux de rendre en Algérie, en plus d’autres mesures économiques destinées à favoriser l’investissement étranger dans le pays.

    Dans le cadre de la promotion et de l'intensification de la coopération économique entre les deux pays, Abdelkader Kacimi El Hassani, le consul général d'Algérie en Arabie Saoudite, a annoncé, le 28 octobre à Riyad, devant un parterre d'entrepreneurs et d'investisseurs saoudiens, que ses services allaient accorder à ces derniers une batterie d'avantages dont la possibilité d'obtenir en 24 heures un visa longue durée, selon le journal saoudien Al Riyadh.

    Selon le diplomate algérien, cette décision est motivée par le désir de son pays de diversifier ses partenaires économiques vu que «70% des exportations algériennes se font vers l'Europe et que les produits européens couvrent les besoins du marché algérien», alors que «les pays arabes et ceux du Golfe devraient être prioritaires dans les relations commerciales avec l'Algérie», a-t-il expliqué.

    Dans le même les sens, tout en évoquant la stabilité politique et économique de l'Algérie et ses indicateurs économiques positifs, M.El Hassani a souligné que «nous avons commencé à organiser des échanges avec les marchés du Golfe avec, à leur tête, l'Arabie saoudite et ce dans de nombreux domaines comme l'agriculture, les engrais, les hydrocarbures, les travaux publics et l'industrie pharmaceutique.»

    Pour rappel, le 9 juillet s'est tenue à Riyad une journée de promotion des investissements en Algérie organisée par l'Autorité Générale de l'Investissement saoudienne (SAGIA) et l'Agence Nationale de Développement de l'Investissement algérienne (ANDI), selon un communiqué publié sur le site internet officiel de cette dernière.

    Cette journée à laquelle ont pris part des représentants officiels et des hommes d'affaires des deux pays était consacrée à la mise en œuvre «des recommandations issues des travaux de la 13e session de la Commission mixte algéro-saoudienne tenue en avril dernier à Riyad», comme l'annonçait l'Algérie Presse Service (APS) dans son édition du 8 juillet.

    Des rencontres ont été organisées entre les acteurs économiques des deux pays présents à cette journée d'information. Les entrepreneurs algériens ont présenté «à la partie saoudienne des projets dans divers domaines d'activité», a ajouté la même source.

    Les 17 et 18 avril dernier, la 13e session de la commission mixte algéro-saoudienne s'était intéressée à «l'évaluation de la coopération bilatérale et à l'identification des perspectives de coopération entre les deux pays», a rappelé l'APS.

    Lire aussi:

    Quand la Chine remplit le vide du «net recul» de la coopération économique algérofrançaise
    Erdogan à Alger, pourra-t-il booster l’économie et régler les divergences géopolitiques?
    Entre la Russie et l’Algérie, un partenariat stratégique prometteur
    Tags:
    conditions visas, investissements, mesures supplémentaires, Arabie Saoudite, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik