Ecoutez Radio Sputnik
    RQ-170 Sentinel (image d'illustration)

    Un drone secret US effacé sur Google Maps

    CC BY-SA 3.0 / Wikipedia/Truthdowser
    International
    URL courte
    6517

    Les passionnés d’armes et ceux qui s’intéressent à la base aérienne secrète de Tonopah dans le Nevada ont remarqué que les images satellites de la partie nord de l’aérodrome avaient été modifiées sur Google Maps: l’image d’un appareil stationné près d’un hangar a été floutée, écrit le quotidien russe Rossiïskaïa Gazeta.

    Les gens qui s'intéressent à la base secrète de Tonopah de l'US Air Force ont constaté que les images satellite de la partie nord de l'aérodrome avaient été modifiées sur Google Maps. L'image d'un aéronef stationné près d'un hangar a été intentionnellement flouté, a annoncé le journal Rossiïskaïa Gazeta.

    L'appareil ressemble à un avion de type aile volante et rappelle le drone de reconnaissance RQ-170 Sentinel, à la seule différence qu'il est d'une taille plus grande et que son envergure est d'environ 25 mètres.

    De par sa taille, l'aéronef se trouve entre le RQ-170 Sentinel et le Polecat P175. Il s'agirait peut-être d'un «super-drone» développé depuis un certain temps et devant combiner les fonctions de reconnaissance à celles d'attaque, a supposé l'expert de The Drive Tyler Rogoway.

    Le fait que les contours de l'aéronef soient floutés n'étonne pas les spécialistes. Google a confirmé qu'il était obligé de «respecter les lois des pays où il est en service», notamment en ne divulguant pas d'informations secrètes. Les images peuvent être modifiées directement depuis l'orbite avant leur diffusion sur le Web.

    Le Lockheed Martin RQ-170 est un drone de reconnaissance furtif en service dans l'armée américaine depuis 2007. Les caractéristiques de l'appareil sont secrètes, mais il est notoire que sa signature radar est diminuée par un revêtement non métallique dont le développement a coûté 6 millions de dollars. En 2011, un Sentinel avait disparu dans l'ouest de l'Afghanistan et peu de temps après, l'Iran avait présenté le drone apparemment intact et les médias avaient annoncé que l'appareil avait été intercepté et posé au sol par des moyens russes de lutte électronique fournis à l'Iran.

    Lire aussi:

    Une photo du drone espion stratégique perdu par les USA apparaît sur le Net
    L'Iran teste un drone de combat de fabrication nationale
    Les États-Unis perdent leur drone espion stratégique
    Tags:
    base militaire US, drone, RQ-170 Sentinel, Google, Nevada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik