Ecoutez Radio Sputnik
    Syrie

    Moscou met en garde contre la répétition des provocations aux armes chimiques en Syrie

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    International
    URL courte
    13600

    Selon des informations toujours plus nombreuses, des radicaux préparent la mise en scène d'une nouvelle provocation avec des armes chimiques pour ainsi remettre en cause les efforts faits pour obtenir la désescalade du conflit et empêcher la mise en œuvre du dialogue politique en Syrie, indique le ministère russe des Affaires étrangères.

    Dans un communiqué publié ce mardi sur son site, le ministère russe des Affaires étrangères a de nouveau mis en garde contre les éventuelles provocations aux armes chimiques que des radicaux préparent en Syrie.

    «Nous recevons des informations de plus en plus alarmantes selon lesquelles certains groupes terroristes et extrémistes qui opèrent sur le territoire de la République arabe syrienne essaient de nouveau d'organiser des provocations à grande échelle avec des armes chimiques et des substances toxiques. Les activistes de la tristement célèbre organisation pseudo-humanitaire Casques blancs, spécialisée dans la réalisation d'images truquées, participent activement à ces tentatives», indique un communiqué du ministère. 

    La diplomatie russe indique également que le principal objectif de ces provocations est de faire porter la responsabilité de ces attaques chimiques mises en scène à Damas et d'accuser la Russie et l’Iran d’avoir laissé les autorités syriennes commettre des crimes contre la population civile.

    «Il est absolument évident que le but principal des provocations chimiques organisées par les extrémistes est de donner aux adversaires du gouvernement légitime de la Syrie installés à l'étranger un nouveau prétexte pour mener des actions agressives, comme l'ont été les bombardements illégaux effectués par les États-Unis, le Royaume-Uni et la France en avril  2018, ainsi que de saper la mise en place d'un processus politique dans le pays et de freiner le retour des réfugiés et des personnes déplacées dans leurs foyers. Cela ne peut pas être admis. Les Syriens eux-mêmes doivent déterminer l'avenir de leur pays, en prévenant les provocations et les projets de changement de régime en Syrie», a souligné le ministère.

    L'agence syrienne Sana, citant des sources locales, a annoncé lundi que des radicaux liés au Front al-Nosra* avait remis dimanche dans la zone démilitarisée d'Idlib des bonbonnes de gaz toxiques, chlore et sarin, à des formations ayant prêté allégeance à Daech*.

    Toujours lundi, le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a fait savoir que des terroristes préparaient une nouvelle provocation aux armes chimiques dans la zone de désescalade d'Idlib en vue d'en faire porter la responsabilité sur les forces gouvernementales syriennes.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Moscou: les terroristes préparent une véritable attaque chimique lors du tournage à Idlib
    Syrie: les USA prépareraient une provocation aux substances chimiques à Al-Tanf
    Front al-Nosra et Casques blancs préparent une provocation à l'arme chimique à Idlib
    Tags:
    attaque, armes chimiques, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik