Ecoutez Radio Sputnik
    Des migrants

    L'Autriche envisagerait de quitter le pacte migratoire de l'Onu

    © AFP 2018 STRINGER
    International
    URL courte
    14450

    L'Autriche suit l'exemple de la Hongrie et envisage de quitter le Pacte mondial pour les migrations de l'Onu, selon les médias autrichiens.

    Le gouvernement autrichien compte décider lors de sa réunion d'aujourd'hui de son retrait du Pacte mondial pour les migrations de l'Onu, qui pose les principes du traitement des réfugiés et des migrants à l'échelle mondiale et doit être formellement approuvé à l'occasion d'une conférence de l'Onu qui aura lieu entre les 10 et 11 décembre à Marrakech au Maroc.

    L'Autriche envisage ainsi de ne pas signer ce document compte tenu des nombreuses questions que pose son contenu, et de ne pas déléguer de représentant à Marrakech, ont expliqué le chancelier Sebastian Kurz (ÖVP) et le vice-chancelier Heinz-Christian Strache (FPÖ) à la veille de la séance en question.

    Selon eux, le pacte n'est pas en mesure de régler la question migratoire et remet en cause la souveraineté autrichienne concernant sa politique migratoire, tout en provoquant une confusion entre migration légale et clandestine.

    Le gouvernement autrichien a particulièrement tenu à souligner que par le biais d'un tel pacte, aucun droit international de la migration ne pourrait être mis en place.

    Ainsi, l'Autriche n'aurait pas l'intention d'approuver le pacte, et envisagerait de s'abstenir de voter lors de l'Assemblée générale de l'Onu en septembre 2019 et de soumettre à l'organisation internationale un document expliquant en détail la position du gouvernement autrichien.

    En septembre 2016, les 193 membres de l'Assemblée générale de l'Onu avaient adopté à l'unanimité un texte appelé Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants qui visait à améliorer la gestion internationale (accueil, aide au retour…) des mouvements de réfugiés et de migrants.

    Sur la base de cette Déclaration, le Haut-commissaire aux réfugiés a été mandaté pour proposer un pacte mondial sur les migrants et réfugiés dans son rapport annuel à l'Assemblée générale en 2018. Ce pacte doit reposer sur deux axes: définition d'un cadre des réponses à apporter et programme d'action.

    Le 19 juillet dernier, le ministre hongrois des Affaires étrangères Péter Szijjártó avait déclaré que son pays ne participerait pas au Pacte mondial pour les migrations, «ce document contredisant totalement les intérêts de la sécurité hongroise».

    Début décembre 2017, Washington avait décidé de se retirer de ce pacte, Donald Trump le considérant comme incompatible avec sa politique migratoire.

    Lire aussi:

    Les USA se retirent d'un pacte mondial sur les migrants et réfugiés
    Ce document «menace le monde entier»: Budapest refuse le Pacte de l’Onu sur les migrations
    Les USA rompent tous les liens avec le Pacte mondial sur la migration
    Tags:
    migrants, ONU, Autriche
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik