Ecoutez Radio Sputnik
    Yellow police tape

    La mort de deux sœurs saoudiennes à New York pose une énigme aux enquêteurs

    © REUTERS / Joshua Lott
    International
    URL courte
    274

    La police new-yorkaise tente toujours de comprendre ce qui est arrivé aux deux sœurs saoudiennes qui avaient été retrouvées mortes le 24 octobre au bord du fleuve Hudson, coulant principalement dans l'État de New York et formant en partie la frontière avec l’État du New Jersey.

    La police de New York a retrouvé le 24 octobre au bord du fleuve Hudson le corps de Rotana Farea, âgée de 22 ans, et celui de sa sœur Tala Farea, âgée de 16 ans, habillées de la même façon et attachées ensemble par les chevilles avec du ruban adhésif, relate la chaîne CBS.

    «Nous sommes en train d'enquêter sur ce qui s'est passé et pourquoi elles se sont retrouvées dans l'eau», a indiqué Dermot Shea, le chef des enquêteurs new-yorkais en charge de l'affaire.

    D'après la police, les médecins légistes ont déterminé que les sœurs étaient en vie lorsqu'elles avaient été mises dans l'eau. «Cependant, la cause de leur décès reste toujours à déterminer», a précisé la police.

    Les sœurs vivaient à Fairfax, en Virginie. Selon la police, elles ont été vues pour la dernière fois à la fin du mois de septembre, mais ce qui est arrivé par la suite demeure un mystère absolu.

    «Pour le moment, on n'a pas encore déterminé s'il s'agissait d'un homicide», a tenu à souligner M. Shea.

    Un porte-parole du département de police de New York a assuré à CBS que la mère des deux filles, qui vit également en Virginie, avait reçu en octobre dernier un appel de la part du gouvernement saoudien, priant la famille de retourner en Arabie saoudite car les sœurs avaient déposé une demande d'asile dans le pays.

    D'après les policiers, l'enquête est entravée par une absence quasi totale d'empreintes numériques, les sœurs n'ayant pas de téléphone enregistré et étant absentes sur les réseaux sociaux.

    Lire aussi:

    Des scientifiques ont mis en évidence l’une des raisons du bonheur
    Révélations de religieuses exploitées par l’Église catholique
    Horreur en Californie: 13 enfants enchaînés et affamés par leurs propres parents
    Tags:
    enquête, police, New York, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik