International
URL courte
115
S'abonner

Les membres du groupe islamiste Boko Haram* auraient mené mercredi une attaque sanglante dans le nord-est du Nigéria, faisant au moins 15 morts.

Des membres présumés du groupe islamiste Boko Haram* ont tué au moins 15 personnes lors d'une attaque contre un groupe de villages dans le nord-est du Nigeria survenu mercredi, ont indiqué des habitants à Reuters.

Un journaliste de Reuters a dénombré cinq corps brûlés dans les restes de leurs maisons dans le village de Kofa, tandis qu'un chef de village de Dalori, situé à proximité, a déclaré qu'une personne avait été tuée et que deux habitants de Bulabrin avaient annoncé la mort de neuf personnes.

Le conflit entre l'armée nigériane et les insurgés islamistes a fait plus de 27.000 morts dans le nord-est du Nigéria depuis 2009, et dans ce contexte de tensions et en vue des élections générales en février 2019, tous les experts craignent une grave escalade des violences.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Tensions dans le centre de Marseille où la police tente de disperser les manifestants - vidéos
Tags:
attaque, Boko Haram, Nigeria
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook