International
URL courte
Traité FNI (138)
12523
S'abonner

L'éventuel retrait des États-Unis du Traité FNI est dicté par la volonté du gouvernement américain d’assurer sa domination militaire sur le monde, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

L’aspiration des États-Unis à dominer le monde d'un point de vue militaire est à l’origine de leur possible sortie du Traité FNI, a annoncé ce jeudi la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, lors d'un point presse.

«En général, on a l’impression que l’évolution de Washington vers la sortie du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire est déterminée par sa volonté d’assurer sa propre domination militaire dans tous les domaines et de se garantir pour cela une liberté d’action absolue», a notamment indiqué Mme Zakharova.

Selon la porte-parole de la diplomatie russe, il y a de nombreux autres facteurs, dont l’activité militaire croissante des États-Unis en Europe, qui en témoignent.

Donald Trump avait précédemment annoncé que les États-Unis prévoyaient de sortir du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire, signé en 1987 par Mikhaïl Gorbatchev et Ronald Reagan. Le document en question abolissait l'usage de toute une série de missiles d'une portée variant de 500 à 5.500 kilomètres.

Dossier:
Traité FNI (138)

Lire aussi:

La vidéo d’un homme poussant une femme dans les escaliers du métro parisien suscite une controverse
Bruno Retailleau accuse Macron d’avoir «confondu l’autorité et le narcissisme»
L’ex-Monsieur Brexit inquiet d’une sortie française de l’UE
Tags:
dominance, sortie, Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), Maria Zakharova, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook