Ecoutez Radio Sputnik
    Milices kurdes YPG

    Syrie: l’alliance arabo-kurde suspend ses opérations anti-Daech face à l’offensive turque

    © REUTERS / Goran Tomasevic
    International
    URL courte
    272

    Appelant à maintenir la pression sur Daech*, le commandement américain a toutefois constaté que les combattants arabes et kurdes de Syrie (FDS) ont suspendu leur offensive contre le groupe terroriste en raison des bombardements de la Turquie sur un autre front syrien.

    Les Forces démocratiques syriennes, alliance arabo-kurde soutenue par Washington, ont suspendu leurs opérations contre Daech* en réponse à l'offensive turque dans le nord de la Syrie, a annoncé dans un communiqué le commandant Bill Urban, un porte-parole du Commandement central américain.

    «Nous nous attendons à ce que ce soit une suspension provisoire», indique le document.

    Dans cette optique, Bill Urban a appelé toutes les parties au conflit à la désescalade tout en maintenant une pression maximale sur Daech*.

    Mardi, le Président turc Recep Tayyip Erdogan avait brandi une nouvelle fois la menace d'une offensive contre les combattants kurdes dans le nord de la Syrie.

    M. Erdogan a plusieurs fois menacé ces derniers jours de lancer une nouvelle offensive après deux précédentes menées depuis 2016, pour en repousser à la fois Daech et les YPG. La milice kurde des YPG est l'épine dorsale des FDS, une force soutenue par Washington pour combattre Daech*, mais Ankara considère les YPG comme une extension en Syrie du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), un groupe qui livre une sanglante guérilla sur le sol turc depuis 1984.

    La Turquie redoute en effet que l'établissement d'une entité kurde à sa frontière ne galvanise les velléités séparatistes sur son sol.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Les USA auraient fourni des systèmes de missiles sol-air portatifs à des Kurdes syriens
    Bras droit d’Erdogan: «Il est possible que l’on frappe les soldats US au nord de la Syrie»
    La Turquie frappe de nouveau les Kurdes, 11 morts
    Tags:
    Forces démocratiques syriennes (FDS), Daech, Recep Tayyip Erdogan, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik