International
URL courte
2214
S'abonner

Malgré l'appel américain à mettre fin à la guerre au Yémen, la coalition sous commandement saoudien a mené des dizaines de frappes aériennes contre la base aérienne d'Al-Dulaimi à Sanaa et dans les zones environnantes.

La coalition sunnite dirigée par l'Arabie saoudite a mené une offensive contre l'aéroport de la capitale yéménite Sanaa et une base aérienne adjacente d'où les rebelles chiites houthis lancent des missiles et des attaques de drones, a déclaré vendredi le porte-parole de la coalition, cité par Reuters.

Le trafic aérien et l'acheminement de l'aide humanitaire n'ont pas été affectés, a précisé Turki al Malki à la chaîne Ekhbariya TV.

Selon la chaîne de télévision des Houthis, Al Masirah, plus de 30 frappes aériennes ont été menées contre la base aérienne d'Al-Dulaimi à Sanaa et dans les zones environnantes.

Le mouvement houthi, soutenu par l'Iran, contrôle une grande partie du Yémen, notamment le nord du pays et la capitale Sanaa.

Les rebelles contrôlent aussi le principal port du pays, Hodeïda, où la coalition a envoyé des renforts militaires malgré l'appel des États-Unis et de la Grande-Bretagne à la cessation des hostilités lancé suite au meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Lire aussi:

Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
Nice: l'une des victimes «présente un égorgement très profond de l’ordre d’une décapitation»
L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
Tags:
bombardements, Sanaa, Yémen, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook