Ecoutez Radio Sputnik
    OSCE

    Au niveau de l’OSCE, la Russie intime à l’Ukraine de libérer le journaliste Vychinski

    © Photo. OSCE/Curtis Budden
    International
    URL courte
    Interpellation du journaliste Kirill Vychinski à Kiev (37)
    1182

    Le journaliste Kirill Vychinski, détenu depuis plusieurs mois en Ukraine, doit être immédiatement libéré, insiste le représentant permanent adjoint de la Russie auprès de l'OSCE, Dmitri Balakine, rappelant la préoccupation à cet égard de Harlem Désir, représentant pour la liberté des médias à l'OSCE.

    Après les appels réitérés de Moscou au niveau du ministère des Affaires étrangères de libérer le journaliste Kirill Vychinski détenu depuis mai dernier sur des soupçons de trahison d'État, la Russie a adressé son exigence à l'Ukraine au niveau de l'OSCE.

    «La politique discriminatoire à l'égard de la population russophone est effectuée dans des conditions de suppression par les autorités ukrainiennes de la liberté d'expression et de la persécution des journalistes. Harlem Désir, chargé de la liberté de la presse à l'OSCE, s'est déclaré profondément préoccupé par la prolongation de la détention du chef de l'agence de presse RIA Novosti Ukraine, Kirill Vychinski, indiquant que les journalistes ne devaient en aucun cas être la cible de représailles pour leurs activités. Nous partageons cette position et demandons la libération immédiate de Vychinski», a déclaré vendredi Dmitri Balakine, représentant permanent adjoint de la Russie auprès de l'OSCE.

    Auparavant, le représentant pour la liberté des médias de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), Harlem Désir, a pressé l'Ukraine d'accélérer le déroulement de l'enquête sur les accusations avancées contre le rédacteur en chef de l'agence RIA Novosti Ukraine, Kirill Vychinski.

    Kirill Vychinski, chef de l'agence de presse RIA Novosti Ukraine, a été arrêté le 15 mai dernier sous l'inculpation de haute trahison. Il risque une peine de 15 ans de prison. Quelques heures après son arrestation, des agents du Service de sécurité d'Ukraine (SBU) ont perquisitionné les locaux abritant l'agence RIA Novosti Ukraine à Kiev. Le 17 mai, le tribunal de Kherson a prononcé la mise en détention provisoire de deux mois pour M.Vychinski.

    Kiev refuse aux diplomates russes la possibilité de rencontrer le journaliste, arguant de sa double citoyenneté, russe et ukrainienne. Au cours d'une des audiences au tribunal, M.Vychinski a demandé l'assistance du Président Poutine, annonçant qu'il renoncerait à sa citoyenneté ukrainienne. Pour M.Poutine, la situation est «sans précédent». Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié l'arrestation du journaliste d'arbitraire et a envoyé deux notes de protestation à Kiev.

    Les réseaux sociaux ont condamné la violation des droits des journalistes en Ukraine avec le hashtag #TruthNotTreason.

    Le 2 novembre, une manifestation de solidarité avec le journaliste «Cousu de fil blanc» se tiendra à 11H00 heure locale (08H00 GMT) près de l'ambassade de l'Ukraine à Moscou.

    Dossier:
    Interpellation du journaliste Kirill Vychinski à Kiev (37)

    Lire aussi:

    Des t-shirts avec Vychinski ont rappelé au patron de l'OSCE le sort du journaliste russe
    «Cousu de fil blanc»: une action de solidarité avec le journaliste Vychinski à Moscou
    Action en soutien à Kirill Vychinski
    Tags:
    OSCE, Harlem Désir, Kirill Vychinski, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik