International
URL courte
Arrestation du journaliste Kirill Vychinski à Kiev (47)
2210
S'abonner

Des dizaines de journalistes avec des bobines de fil blanc se sont rassemblés ce vendredi devant l’ambassade d’Ukraine à Moscou afin d’exprimer leur soutien au chef de l’agence de presse RIA Novosti Ukraine, Kirill Vychinski, emprisonné en Ukraine, et de condamner son accusation calomnieuse.

Le 2 novembre, une manifestation de solidarité «Cousu de fil blanc» avec le journaliste Kirill Vychinski, détenu depuis plusieurs mois en Ukraine sur une accusation calomnieuse, se tient près de l'ambassade d'Ukraine à Moscou.

Les manifestants tiennent des bobines de fil blanc, des bannières et des affiches qui appellent à libérer le journaliste.

«Cousu de fil blanc»: une action de solidarité avec le journaliste Vychinski à Moscou
© Sputnik . Ramil Sitdikov
«Cousu de fil blanc»: une action de solidarité avec le journaliste Vychinski à Moscou

Un peu plus tard, le Kremlin s'est également prononcé pour la libération de Kirill Vychinski. Selon le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, ce journaliste doit être libéré immédiatement, car il ne faisait qu'exercer son activité professionnelle.

«Nous estimons que Vychinski doit être immédiatement libéré, ce n'est pas un sujet d'échange», a déclaré Dmitri Peskov interrogé au sujet d'un possible échange avec l'Ukrainien Roman Souchtchenko, condamné pour espionnage en Russie.

Peskov a souligné que l'arrestation de Vychinski était «une violation directe de toutes les règles internationales en général, du principe de liberté de la presse, car, dans les faits, il a été arrêté pour son activité de journaliste».

Kirill Vychinski, chef de l'agence de presse RIA Novosti Ukraine, a été arrêté le 15 mai dernier sous l'inculpation de haute trahison. Il risque une peine de 15 ans de prison. Quelques heures après son arrestation, des agents du Service de sécurité d'Ukraine (SBU) ont perquisitionné les locaux abritant l'agence RIA Novosti Ukraine à Kiev. Le 17 mai, le tribunal de Kherson a prononcé la mise en détention provisoire de deux mois pour M.Vychinski.

Kiev refuse aux diplomates russes la possibilité de rencontrer le journaliste, arguant de sa double citoyenneté, russe et ukrainienne. Au cours d'une des audiences au tribunal, M.Vychinski a demandé l'assistance du Président Poutine, annonçant qu'il renoncerait à sa citoyenneté ukrainienne. Pour M.Poutine, la situation est «sans précédent». Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié l'arrestation du journaliste d'arbitraire et a envoyé deux notes de protestation à Kiev.

Les réseaux sociaux ont condamné la violation des droits des journalistes en Ukraine avec le hashtag #TruthNotTreason.

Dossier:
Arrestation du journaliste Kirill Vychinski à Kiev (47)

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une autre crise se profile à l’horizon et pourrait être pire que le Covid-19, affirme Bill Gates
Entre théories du complot et déclarations officielles, quel est l’élément déclencheur des explosions à Beyrouth?
Tags:
Kirill Vychinski, Moscou, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook