Ecoutez Radio Sputnik
    Air France (image d'illustration)

    Moscou explique le refus de survol d’un avion Air France au-dessus de son territoire

    © AFP 2018 ERIC PIERMONT
    International
    URL courte
    6416315

    L’itinéraire du vol Air France Paris-Hô-Chi-Minh-Ville ne passait pas par l’espace aérien russe mais il a été changé le 1er novembre, donc il faillait recevoir la permission de la Russie qui était prête à la donner. Portant, l’équipage a pris la décision de rebrousser chemin, a déclaré l’Agence fédérale russe du transport aérien à Sputnik.

    L’Agence fédérale russe du transport aérien a fait savoir à Sputnik pourquoi l’avion d’Air France à destination du Vietnam n’a pas pu traverser l’espace aérien russe et a décidé d’atterrir à Varsovie, ne poursuivant donc pas le vol.

    «Pendant longtemps, le vol Paris-Hô-Chi-Minh-Ville de la compagnie aérienne Air France a été effectué par des couloirs ne passant pas par l’espace aérien de la Fédération de Russie. En conséquence, cela n'exige aucune participation des régulateurs russes ni l'autorisation de voler de la partie russe», a notamment expliqué l’Agence.

    L’Agence fédérale russe du transport a dit n’avoir reçu aucune demande émanant du transporteur français de modifier l’itinéraire et d’effectuer une partie du vol au-dessus du territoire russe.

    «Entre-temps, le 1er novembre 2018, l’itinéraire du vol AF 258 a été considérablement changé et passe par l’espace aérien russe. Par ailleurs, la compagnie n’a pas demandé de permission donnant le droit d’utiliser l’espace aérien russe.»

    Lorsque l’appareil se trouvait dans l’espace biélorusse, l’équipage a été informé par le fournisseur russe des services aériens, la Société d’État sur l’organisation du transport aérien dans la Fédération de Russie, de l’absence d’une telle autorisation.

    «Parallèlement, la Société d’État a annoncé qu’elle était prêté à gérer la demande rapidement et assurer sans délai le passage de l’avion avec des passagers à bord au-dessus du territoire russe. L’équipage de l’avion a remercié les contrôleurs pour la proposition d’aide mais a pris la décision indépendante d’arrêter le vol et de ne pas entrer dans l’espace aérien russe. L’avion a atterri à Varsovie», a ajouté l’Agence.

    D’après l’interlocuteur de Sputnik, une telle situation aurait pu être engendrée par une défaillance dans le logiciel des vols de la compagnie Air France.

    «La compagnie aérienne Air France, les autorités aériennes françaises et la Russie sont liées par une collaboration mutuellement bénéfique de longue date», a rappelé l’Agence.

    Le vol Air France Paris-Hô-Chi-Minh-Ville a été forcé de rebrousser chemin après six heures dans les airs faute d'autorisation pour survoler l'espace aérien russe, selon des informations confirmées par la compagnie et transmises également par une passagère au téléphone rouge d'Europe 1.

    Lire aussi:

    L’US Air Force intercepte des Su-30: la Défense russe répond au Pentagone
    En une semaine, 18 avions étrangers ont opéré près des frontières russes
    Turbulences chez Air France: «France is in the Air», les grèves aussi
    Tags:
    atterissage, avion, demande, vol, espace aérien, Air France, Hô Chi Minh-Ville, Varsovie, Paris, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik