Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump et Recep Tayyip Erdogan (image d'illustration)

    Levée des sanctions US contre les ministres turcs, et vice versa

    © AP Photo / Pablo Martinez Monsivais
    International
    URL courte
    2100

    Le département américain du Trésor a annoncé avoir levé les sanctions contre deux ministres turcs, ceux de la Justice et de l’Intérieur. La Turquie a, à son tour, annulé des mesures prises contre la secrétaire à la Sécurité intérieure et le procureur général des États-Unis.

    Les ministres turcs de la Justice et de l'Intérieur, Abdülhamit Gül et Süleyman Soylu, ont été exclus de la liste des sanctions imposées à leur égard à cause de l'arrestation par la Turquie du pasteur américain Andrew Brunson, a déclaré ce vendredi le département du Trésor des États-Unis.

    La Turquie a également annulé des sanctions introduites par Washington contre la secrétaire américaine à la Sécurité intérieure, Kirstjen Nielsen, et le procureur général des États-Unis, Jefferson Sessions, relate l'agence Anadolu.

    Le pasteur américain Andrew Brunson a été arrêté en Turquie en 2016 pour suspicion de collaboration avec des activistes kurdes et le mouvement FETÖ de Fethullah Gülen, opposant turc réfugié depuis 1999 aux États-Unis. Sa détention suivie de son assignation à résidence avait provoqué des tensions entre Washington et Ankara.

    Un tribunal turc a ordonné la levée du contrôle judiciaire imposé au prédicateur évangéliste américain Andrew Brunson, résidant de longue date en Turquie, emprisonné après le coup d'État avorté de juillet 2016.

    Lire aussi:

    Quel sera l’impact de la libération du pasteur Brunson sur la réputation de Donald Trump?
    Les USA adoptent des sanctions contre les ministres turcs de la Justice et de l'Intérieur
    Le vice-Président US conseille à Ankara de ne pas «tester la patience de Trump»
    Tags:
    levée des sanctions, sanctions, Andrew Brunson, États-Unis, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik