Ecoutez Radio Sputnik
    Le Maroc. Image d'illustration

    Rabat impose une nouvelle règle aux voyageurs de trois pays africains exemptés de visa

    © AFP 2018 ABDELHAK SENNA
    International
    URL courte
    0 62

    Le Maroc aurait imposé depuis le 1er novembre une autorisation de voyage électronique aux ressortissants du Mali, de Guinée-Conakry et du Congo-Brazzaville.

    Les ressortissants du Mali, de République de Guinée et de République du Congo, dont les nationalités sont considérées comme les plus courantes parmi les migrants qui entrent illégalement en Espagne via le Maroc, seraient tenus, à partir du 1er novembre, de demander par internet une autorisation de voyage électronique (AVE) 96 heures avant leur départ, ont indiqué, le 31 octobre, des sources diplomatiques marocaines à l'agence de presse espagnole EFE.

    Selon ces sources, il ne s'agirait que d'«une mesure expérimentale». Le formulaire de la demande est accessible sur le site internet: www.acces-maroc.ma. Sur ce document, les voyageurs de ces pays devraient indiquer le but spécifique de leur voyage (affaires, éducation, tourisme, etc.), le tout afin de «permettre une fluidité à l'étape de la frontière».

    Selon le site d'information marocain le Desk, la Royal Air Maroc aurait déjà commencé à adresser une lettre d'information à ses clients en Afrique subsaharienne pour les tenir au courant de la nouvelle réglementation. Les voyageurs des pays cités ci-dessus, selon le média, «doivent obligatoirement soumettre leurs autorisations à l'aéroport au moment du départ [de leurs pays, ndlr] et à leur arrivée au Maroc». Contactée par Le Desk, la compagnie aérienne marocaine n'a pas souhaité commenter ces informations.

    Une autorisation de voyage électronique est une procédure que les pays qui reçoivent beaucoup de voyageurs, à l'instar du Canada ou des États-Unis, utilisent pour ceux des pays exempté du besoin d'un visa de visiteur. Ce document électronique est une mesure de sécurité permettant aux autorités des pays d'accueil de vérifier les informations des voyageurs avant leur arrivée sur le territoire.

    Pour rappel, les ressortissants du Mali, de Guinée-Conakry et du Congo-Brazzaville n'ont pas besoin d'un visa pour se rendre au Maroc.

    Lire aussi:

    Vice-président gabonais: le développement marocain «est un exemple à suivre en Afrique»
    Le Maroc, futur acheteur des S-400 russes?
    Turku, Barcelone… L’enquête sur les attentats en Europe mène vers le Maroc
    Tags:
    voyages, autorisation, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik