Ecoutez Radio Sputnik
    Emilia Clarke incarnant Daenerys Targaryen dans Game of Thrones

    «Les sanctions viennent»: quand Trump détourne Game of Thrones pour menacer l’Iran

    © AP Photo / HBO, Keith Bernstein, File
    International
    URL courte
    5214

    «Les sanctions viennent»: le Président américain a détourné dans un tweet la phrase emblématique de la série Game of Thrones pour saluer le prochain rétablissement des sanctions contre l’Iran. Un clin d’œil mal accueilli par le diffuseur HBO et le casting de la série.

    La question iranienne continue à retenir toute l'attention du Président américain, au point qu'il a clairement fait référence à la série culte Game of Thrones pour saluer les prochaines sanctions.

    Sur son compte Twitter, Donald Trump a posté une affiche le montrant en train de marcher avec l'inscription «Les sanctions viennent» («Sanctions are coming» en anglais), sans aucun autre commentaire. Cette phrase fait référence à «Winter is coming» («L'hiver vient»), titre du premier épisode de la série. Autre référence à la série: les «O» sont barrés de trois lignes verticales.

    La mention «5 novembre» au bas de l'image complète l'impression qu'il s'agit d'une affiche de film.

    Sans surprise, le tweet a fait réagir le diffuseur de la série HBO:

    «Nous ne sommes pas au courant de ce message, et nous préférerions que notre marque de commerce ne soit pas détournée à des fins politiques», a la société de production HBO dans une déclaration à CNBC.

    Comment dit-on «usage abusif de marque de commerce» en dothraki?

    Le casting de la série a réagi lui aussi: Sophie Turner, Sansa Stark dans Game of Thrones, a simplement répondu «Beurk», et Maisie Williams, qui incarne la petite sœur de Sansa, a retweeté la photo du Président, précédé d'un «Pas aujourd'hui».

    En mai, Donald Trump a annoncé le retrait de son pays de cet accord international censé empêcher l'Iran de se doter de la bombe atomique, en le qualifiant de «trop laxiste». Il a rétabli toutes les sanctions levées après sa signature en 2015, avec un sévère contrecoup pour de nombreuses entreprises européennes, sommées de quitter l'Iran sous peine d'être frappées par des mesures punitives américaines.

    Lire aussi:

    Game of Thrones en temps réel: un général iranien répond à Trump
    Des hackers usent des spoilers de Game of Thrones pour propager un maliciel sur Internet
    Une star de Game of Thrones a raconté comment la série devrait se terminer
    Tags:
    Game of Thrones, série télévisée, Donald Trump, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik