Ecoutez Radio Sputnik
    Kaliningrad. Archive.

    Un drone de l'US Air Force répéré près la région de Kaliningrad

    © Sputnik . Igor Chuprin
    International
    URL courte
    7320

    Un drone stratégique américain a mené une mission de reconnaissance à proximité de la région russe de Kaliningrad depuis l'espace aérien polonais, selon le site PlaneRadar.

    RQ-4 Global Hawk
    © AP Photo / Northrop Grumman via U.S. Navy, Erik Hildebrandt
    Un avion de reconnaissance de l'US Air Force RC-135V a effectué un vol le long des frontières de la région russe de Kaliningrad (mer Baltique), d'après des sites suivant les déplacements de l'aviation militaire.

    Selon le portail PlaneRadar, l'appareil a décollé de la base militaire de Mildenhall en Angleterre avant de scruter la frontière russe depuis l'espace aérien polonais.

    La semaine dernière, un RC-135V avait effectué une mission de reconnaissance à proximité de la région de Krasnodar, de la Crimée et de l'Abkhazie. Les capacités de l'appareil lui permettent de recueillir des données sur l'emplacement des systèmes antiaériens sans violer la frontière nationale.

    Ces derniers mois, on assiste à une intensification des vols d'avions-espions étrangers à proximité des frontières russes. En septembre, un drone de reconnaissance américain a suivi le passage de navires de la Marine ukrainienne sous le pont de Crimée.

    Le ministère russe a à plusieurs reprises demandé au Pentagone de cesser les vols de ces appareils le long des frontières russes, mais la partie américaine refuse de le faire.

    Lire aussi:

    Un nouvel avion américain repéré près de la frontière occidentale de la Russie
    Les USA, la France et la Suède mènent des vols de reconnaissance près de l'ouest russe
    Un avion-espion US a longtemps volé à proximité du territoire russe
    Tags:
    défense antiaérienne, frontière, drone, reconnaissance, Boeing RC-135W, Pentagone, US Air Force, Territoire de Krasnodar, Abkhazie, Crimée, région de Kaliningrad, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik