International
URL courte
303
S'abonner

Alors que le gouvernement canadien avait initialement prévu d’acheter cinq navires de patrouille extracôtiers et arctiques, la décision a été prise de commander le sixième navire, a communiqué le ministre de la Défense nationale.

Le ministre canadien de la Défense nationale, Harjit Sajjan, a annoncé vendredi 2 novembre que la Marine royale canadienne allait se doter du sixième navire de patrouille arctique qui sera construit au chantier naval Irving, à Halifax.

​«Je me réjouis de confirmer aujourd'hui que notre Marine royale canadienne recevra un sixième navire de patrouille extracôtier et de l'Arctique, comme énoncé dans notre politique Protection, Sécurité, Engagement», a-t-il ainsi déclaré.

Par ailleurs, le ministre a précisé que le financement nécessaire pour effectuer les travaux de construction avait été trouvé sans toutefois préciser la somme concrète.

En 2015, le gouvernement canadien a signé un contrat avec la société Irving Shipbuilding portant sur la construction de six navires de patrouille arctique. Cependant, plus tard, il a été communiqué que seul cinq navires seraient construits. Le coût du contrat était alors de quelque 3,5 milliards de dollars américains.
Les navires de patrouille extracôtiers et de l'Arctique (NPEA) patrouilleront les océans du Canada, y compris l'Arctique, étant adaptés aux missions à l'étranger qui touchent, entre autres, le soutien aux partenaires internationaux, l'aide humanitaire, le secours en cas de catastrophe, les activités de recherche et de sauvetage et la lutte antidrogue. Le premier NPEA devrait être livré à la Marine royale canadienne à l'été 2019.

Lire aussi:

Un séisme de magnitude 6,2 frappe la Grèce
Une base aérienne américaine en Irak subit une attaque «massive» de roquettes
«Raciste», «antisémite»: Castaner tance le Rassemblement national sur Europe 1
Rassemblés pour un barbecue sauvage, ils contrôlent des automobilistes après le couvre-feu
Tags:
construction, marine, chantiers navals, patrouille, navires, défense, Canada, Arctique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook