Ecoutez Radio Sputnik
    Iran

    Sanctions US: quand l’Iran et l’UE s'allient

    © AFP 2018 BEHROUZ MEHRI
    International
    URL courte
    0 191

    Le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif, a eu des entretiens téléphoniques avec la responsable de la politique étrangère de l'UE, Federica Mogherini, et ses homologues danois, allemand et suédois à propos des nouvelles sanctions américaines.

    La coopération Iran-UE ne semble que se renforcer face aux prochaines sanctions américaines: le chef de la diplomatie iranienne Javad Zarif en a parlé au téléphone avec les homologues européens:

    «Au cours de ses conversations vendredi soir avec [Federica] Mogherini, Heiko Maas d'Allemagne, Margot Wallstrom de Suède et Anders Samuelsen du Danemark, le chef de la diplomatie iranienne a discuté avec eux de la nouvelle imposition des sanctions contre l'Iran et des efforts de l'Europe pour contrecarrer ces démarches américaines», lit-on dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères iranien.

    Les diplomates européens ont réitéré leur engagement envers l'accord nucléaire iranien et leur volonté de coopérer avec Téhéran, selon le ministère.

    «Ils ont également souligné l'importance de l'obligation des ministres des Finances européens d'appliquer un mécanisme financier spécial, en annonçant que ce mécanisme serait officiellement enregistré et appliqué dans les prochains jours», a indiqué le ministère.

    En mai dernier, les États-Unis ont annoncé leur retrait de l'accord de Vienne sur le dossier du nucléaire iranien conclu en 2015, avant de rétablir une première série de sanctions contre Téhéran en août. De nouvelles sanctions ciblant le secteur pétrolier iranien doivent être introduites le 5 novembre.

    Les pays membres de l'Union européenne, tout comme la Russie et la Chine, ont pour leur part indiqué vouloir préserver l'accord de Vienne. Les États signataires du document ont ainsi convenu de poursuivre leurs efforts pour maintenir les échanges commerciaux avec Téhéran malgré le rétablissement des sanctions américaines.

    Lire aussi:

    Damas commente les nouvelles sanctions US visant Téhéran
    Londres déterminé à élargir ses relations commerciales avec Téhéran malgré les sanctions
    Rohani: l'Iran continuera à vendre son pétrole malgré les sanctions US
    Tags:
    coopération, sanctions, Mohammad Javad Zarif, Federica Mogherini, Danemark, Suède, Iran, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik