International
URL courte
19348
S'abonner

«Merci Président Trump pour cette initiative historique. Les sanctions arrivent vraiment»: le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a remercié le Président américain pour la réinstauration des sanctions contre l’Iran.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a qualifié samedi d'«historique» la décision de Donald Trump de réimposer des sanctions économiques contre l'Iran.

«Merci Président Trump pour cette initiative historique. Les sanctions arrivent vraiment», s'est félicité M. Netanyahu dans un communiqué de son bureau, faisant allusion au tweet du Président américain dans le style de la série Game of Thrones.

«Depuis de nombreuses années, je réclame le rétablissement complet des sanctions contre le régime terroriste meurtrier de l'Iran, qui menace le monde entier», a-t-il déclaré.

Selon le chef d'État israélien, les effets des sanctions initiales imposées par Washington se font déjà sentir, «le rial chute, l'économie iranienne décline et les résultats sont évidents».

En mai dernier, les États-Unis ont annoncé leur retrait de l'accord de Vienne sur le dossier du nucléaire iranien conclu en 2015, avant de rétablir une première série de sanctions contre Téhéran en août. De nouvelles sanctions ciblant le secteur pétrolier iranien doivent être introduites le 5 novembre.

Les pays membres de l'Union européenne, tout comme la Russie et la Chine, ont pour leur part indiqué vouloir préserver l'accord de Vienne. Les États signataires du document ont ainsi convenu de poursuivre leurs efforts pour maintenir les échanges commerciaux avec Téhéran malgré le rétablissement des sanctions américaines.

Lire aussi:

Un garde-pêche de 70 ans roué de coups et blessé à l’œil par des jeunes qui fumaient une chicha
La France renforcera temporairement sa présence militaire en Méditerranée orientale, déclare Macron
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Tags:
Benjamin Netanyahu, Donald Trump, Iran, Israël, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook