Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires US en Afghanistan

    Le maire d'une ville américaine tué en Afghanistan

    © AP Photo / Rahmat Gul
    International
    URL courte
    4172

    Le maire d'une petite ville dans l'Utah a été tué en Afghanistan par un membre des forces de sécurité locales, deuxième incident du genre survenu ces derniers jours.

    Brent Taylor, maire de la ville de North Ogden dans l'Utah, a trouvé la mort dans une attaque à Kaboul, relatent les médias américains citant le lieutenant-gouverneur de l'État Spencer J. Cox.

    Élu au poste de maire en 2013, M.Taylor est parti combattre en Afghanistan en janvier 2018 en tant qu'officier de renseignement de la Garde nationale des États-Unis. Selon la porte-parole de l'Otan Debra Richardson, il a été tué par un membre des forces de sécurité afghanes, qui a, à son tour, été abattu par d'autres militaires afghans présents sur place.

    Il s'agit de la deuxième attaque de ce genre survenue récemment en Afghanistan: le 22 octobre, un commando afghan avait tiré sur des soldats de l'Otan dans la province de Hérât (ouest), tuant une personne et en blessant deux autres.

    Selon les médias, Brent Taylor avait 39 ans et était père de sept enfants. Lui et ses cinq frères ont décidé de rejoindre les rangs de l'armée suite aux attaques terroristes du 11 septembre 2001.

    Le candidat à la présidentielle américaine de 2012 Mitt Romney, qui se présente aujourd'hui au siège de sénateur de l'Utah, a exprimé ses condoléances suite à la mort du maire, se déclarant «dévasté» par la nouvelle.

    Lire aussi:

    Deux militaires américains tués par un soldat afghan
    L'Afghanistan a besoin des avions russes modernes, pas «de la ferraille américaine»
    McCain reconnaît que les USA perdent la guerre en Afghanistan
    Tags:
    attaque, morts, militaires, attentats du 11 septembre 2001, OTAN, Mitt Romney, Brent Taylor, États-Unis, Kaboul, Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik