Ecoutez Radio Sputnik
    Des navires de guerre américains participent à des exercices avec la Corée du Sud

    Les USA et la Corée du Sud reprennent les exercices militaires conjoints

    © REUTERS / U.S. Marine Corps/Cpl. Darien J. Bjornda
    International
    URL courte
    11034

    Séoul et Washington reprennent les manœuvres militaires conjointes après une pause de six mois. Lundi, les Marines sud-coréens et américains lanceront un exercice de deux semaines dans le cadre du programme KMEP.

    La Corée du Sud et les États-Unis mèneront un exercice conjoint de leurs Marines pour la première fois en six moins, annonce l'agence Yonhap se référant aux hauts responsables militaires sud-coréens.

    La manœuvre de deux semaines au niveau des bataillons sera lancée lundi près de la ville de Pohang dans sud-est du pays dans le cadre du programme américano-coréen KMEP d'entraînement des Marines suspendu en mai. Elle impliquera 500 militaires du Corps des Marines de la République de Corée et du III Marine Expeditionary Force de l'armée américaine déployé sur la base d'Okinawa au Japon, précise l'agence.

    «Le KMEP sera lancé en novembre conformément au plan annuel entre la Corée du Sud et les États-Unis. C'est un exercice annuel des forces tactiques combinées destiné à maintenir notre capacité conjointe défensive», a affirmé un représentant des Marines coréens cité par Yonhap.

    Les exercices conjoints américano-coréens, y compris Ulchi Freedom Guardian et Vigilant Ace, ont été suspendus sur fond de réchauffement des relations entre Pyongyang et Washington, notamment du sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong-un qui avait eu lieu le 12 juin à Singapour.

    Ainsi, cette année, Séoul et Washington n'ont mené que 11 manœuvres dans le cadre du KMEP sur 19 planifiées, souligne Yonhap. L'année fiscale prochaine, d'octobre 2018 à septembre 2019, les militaires sud-coréens et américains doivent se rencontrer 24 fois sous l'égide du KMEP. À titre de comparaison, 14 et 17 exercices de ce type ont été menés en 2016 et 2017 respectivement.

    Lire aussi:

    Menace venue du Nord: USA, Japon et Corée du Sud s’exercent à repérer des missiles
    Exercices américano-sud-coréens: Pyongyang écrit à l'Onu
    En pleine tension avec Pyongyang, Séoul et Washington entament des exercices
    Tags:
    sommet, marines US, exercices, exercices conjoints, Kim Jong-un, Donald Trump, Pyongyang, Séoul, Washington, Corée du Sud, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik