International
URL courte
6364
S'abonner

La Grenade est devenue le neuvième État à avoir récemment révoqué sa reconnaissance de l’indépendance de la république autoproclamée du Kosovo, selon le premier vice-premier ministre serbe Ivica Dacic.

La Grenade a révoqué sa reconnaissance du Kosovo, a annoncé Ivica Dacic, premier vice-premier ministre et ministre serbe des Affaires étrangères.

«Je tiens à annoncer que la Grenade est devenue le neuvième État qui a révoqué ses décisions précédentes en lien avec le statut du Kosovo, c'est-à-dire la reconnaissance du Kosovo en tant qu'État indépendant», a déclaré M. Dacic cité par le ministère serbe des Affaires étrangères.

Selon lui, une note en ce sens lui a été remise par son homologue grenadien Peter David lors d'une rencontre à Belgrade. M. Dacic a ajouté que c'était un «grand succès diplomatique» qui mettait en cause le prochain vote sur l'adhésion du Kosovo autoproclamé à Interpol.

Début novembre, Ivica Dacic avait annoncé à l'issue d'une rencontre avec les dirigeants dominicains que la Dominique était devenue le huitième pays à annuler la reconnaissance de l'indépendance du Kosovo.

La province autonome serbe du Kosovo-Métochie a unilatéralement proclamé son indépendance en février 2008. En 2010, la Cour internationale de Justice (CIJ) a reconnu l'indépendance de la région. À l'heure actuelle, la République du Kosovo est reconnue, selon Belgrade, par 104 pays, alors que plus de 60 États, dont la Russie, la Chine, l'Inde, Israël, la Grèce ou l'Espagne, contestent son indépendance.

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
reconnaissance, indépendance, Ivica Dacic, Grenade, Kosovo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook