Ecoutez Radio Sputnik
    Un drone américain en Afghanistan

    Les drones US craignent les brouilleurs russes, selon The National Interest

    © AFP 2018 Bonny Schoonakker
    International
    URL courte
    11480

    Les capacités grandissantes de la Russie pour s’attaquer aux drones ennemis pourraient avoir de graves conséquences pour les États-Unis qui tablent toujours davantage sur les aéronefs sans pilote, selon The National Interest.

    Les succès de la Russie dans le développement de moyens de lutte contre les drones ennemis suscitent une vive préoccupation aux États-Unis où l'utilisation des aéronefs sans pilote est privilégiée, signale le portail américain The National Interest.

    Pour étayer son idée, le média cite en exemple un récent exercice militaire dans les environs de Saint-Pétersbourg pendant lequel «des drones non-identifiés ont tenté de s'immiscer dans l'espace aérien fermé». Alors les systèmes modernes russes de guerre électronique Silok (lacet en français) «ont localisé les intrus et les ont forcés à atterrir».

    «Alors que l'armée russe utilise depuis longtemps des brouilleurs de fréquences radio, ce n'est qu'en octobre 2017 que le Kremlin a mis sur pied sa première unité au sol spécialisée dans la mise hors service des drones ennemis», indique The National Interest.

    Constatant la prolifération de brouilleurs et la capacité croissante de la Russie à les utiliser, le média estime que cela pourrait constituer une menace pour la flotte grandissante de drones de l'armée américaine. Il rappelle à ce propos qu'en 2011, l'Iran aurait apparemment utilisé un brouilleur Avtobaza de fabrication russe pour intercepter un drone espion furtif RQ-170 de l'armée de l'air américaine.

    «Grâce à de meilleurs capteurs et logiciels, les drones américains deviennent de plus en plus autonomes. Mais ils auront toujours besoin d'une sorte de liaison radio pour pouvoir renvoyer des données de capteurs et d'autres renseignements. C'est l'une des faiblesses que la Russie pourrait continuer à exploiter», résume The National Interest.

    Comme annoncé précédemment des groupes mobiles spéciaux visant à combattre les drones ont été créés en Russie dans les unités de la région militaire Sud.

    Il est à rappeler que lors du forum militaire et technique Armée 2018, à Ekaterinbourg, des ingénieurs russes avaient présenté le système russe Silok dernier cri, destiné à lutter contre les drones en établissant un brouillage radioélectronique.

    Ce système est conçu pour rechercher automatiquement les drones ennemis, de déterminer leurs coordonnées à une distance de plusieurs kilomètres et de brouiller les drones en se servant de différentes gammes de fréquences.

    Lire aussi:

    La Russie est prête à présenter son système de lutte anti-drone Silok
    Quels moyens de défense face aux drones?
    Pigeon voyageur aux ailes de plastique: quels métiers exercent déjà les drones?
    Tags:
    brouillage, drone, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik