Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov

    Moscou dit pourquoi les USA quittent le Traité FNI à la veille des élections de mi-mandat

    © Sputnik . Roman Makhmutov
    International
    URL courte
    1181

    Si la Maison-Blanche a annoncé son intention de se retirer du Traité FNI à la veille des élections de mi-mandat, c'est vraisemblablement pour renforcer les positions du Parti républicain, a affirmé Sergueï Lavrov, constatant que Donald Trump comprenait très bien que la coopération avec la Russie profitait plus aux USA que la confrontation.

    L'administration américaine a rendu publics ses projets de retrait du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) à la veille des élections de mi-mandat en vue de renforcer les positions du Parti républicain, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, dans une interview accordée au journal espagnol El Pais.

    «Il est révélateur que l'administration républicaine ait annoncé son intention de se retirer du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) juste à la veille des élections de mi-mandat au Congrès, le 6 novembre. Il semble qu'elle ait voulu renforcer ainsi les positions de son parti avant le vote», a-t-il indiqué.

    Sergueï Lavrov a fait remarquer dans ce contexte que les problèmes politiques intérieurs des États-Unis «entravaient sérieusement les activités communes» de Moscou et Washington.

    «Je veux espérer que les élites américaines s'arrangeront un jour et que leurs chicanes cesseront d'envenimer les relations russo-américaines, ce qui permettrait de rétablir une coopération intégrale et contribuerait à assainir la situation internationale», a-t-il souligné.

    Faisant preuve de pragmatisme, Donald Trump «comprend qu'une coopération stable et prévisible avec la Russie est incontestablement plus avantageuse pour les Américains que la poursuite d'une confrontation infructueuse», a ajouté pour conclure Sergueï Lavrov.

    Donald Trump avait précédemment annoncé que les États-Unis prévoyaient de sortir du Traité FNI (Intermediate Nuclear Forces Treaty) sur les armes nucléaires de portée intermédiaire, signé en 1987 entre Mikhaïl Gorbatchev et Ronald Reagan. Le document en question abolissait l'usage de toute une série de missiles d'une portée variant de 500 à 5.500 kilomètres.

    Lire aussi:

    Lavrov trouve que l’Europe s’est énervée après la décision des USA sur le Traité FNI
    Défense russe: le retrait US du Traité FNI aura de graves conséquences pour l'Europe
    La Russie souhaite maintenir le Traité FNI, selon Lavrov
    Tags:
    élections législatives, missiles à moyenne portée (MMP), confrontation, collaboration, Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), El Pais, Ronald Reagan, Mikhaïl Gorbatchev, Donald Trump, Sergueï Lavrov, Washington, Moscou, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik