International
URL courte
4260
S'abonner

À Yarmouk, ce camp palestinien de la capitale syrienne, la reconstruction bat son plein. Dans son commentaire à Sputnik, un ouvrier a décrit le déroulement des travaux.

Le gouvernement syrien et les Palestiniens de Yarmouk mènent un travail intense afin de reconstruire au plus vite ce quartier de Damas pour permettre à des milliers de personnes de rentrer chez elles.

Comme l'a confié à Sputnik un des ouvriers, la première étape vise à déblayer les décombres et les évacuer à l'extérieur de la ville.

Yarmouk
© Sputnik . Murad Said
Yarmouk

«Ensuite, nous remettrons en état le réseau électrique et les canalisations. Nous déterminerons également quels bâtiments devront être restaurés en premier lieu et quels immeubles pourront attendre leur tour. Selon les estimations des experts, 20% des bâtiments ont été détruits et leurs décombres doivent être évacués avant de pouvoir procéder à la reconstruction. 40% d'autres bâtiments doivent être réparés à des degrés divers. Le calendrier des travaux a déjà été élaboré», a-t-il expliqué.

Yarmouk
© Photo. Murad Said
Yarmouk

Le plus grand camp de réfugiés palestiniens de Syrie, Yarmouk a vu le jour en 1957. Selon des données non officielles, avant le début de la guerre en Syrie, il était peuplé par au moins 160 000 personnes. Pendant le conflit, le camp est devenu un champ de batailles acharnées entre l'Armée syrienne libre et le Front populaire de libération de la Palestine, qui soutenaient les autorités syriennes.

Lire aussi:

Les États-Unis cherchent à former une coalition contre le Nord Stream 2
Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
L’étrange liquide découvert dans une ancienne tombe en Chine identifié
Assoupi au volant, il prive d’électricité une partie de la Drôme
Tags:
décombres, ouvrier, reconstitution, Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), Armée syrienne libre (ASL), Yarmouk, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook