International
URL courte
679
S'abonner

Se référant à l’initiative récemment annoncée par le roi marocain, Rabat s’est dit être déterminé à jeter les bases d’une nouvelle ère de ses relations avec Alger.

Prenant la parole jeudi devant des journalistes, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la Société civile et porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha el-Khalfi, a annoncé la disposition de Rabat à entamer une nouvelle phase de ses relations avec Alger.

«Le gouvernement est mobilisé et déterminé pour mettre en œuvre cette initiative historique et audacieuse qui se décline à travers une proposition concrète basée sur la main tendue à l'Algérie pour dissiper les malentendus et mettre en place un cadre de coopération bilatérale», a souligné Mustapha el-Khalfi, dont les propos ont été repris par le site d'actualités marocaines et internationales Mac Express.

D'après lui, il faudra «bâtir l'avenir de la coopération entre le Maroc et l'Algérie sur le socle du passé commun, marqué par la lutte des deux peuples contre le colonialisme, et des liens qui unissent les familles marocaines et algériennes».

Dans le discours qu'il a tenu le 6 novembre à l'occasion du 43e anniversaire de la Marche verte vers le Sahara espagnol, le roi Mohammed VI a annoncé la volonté du Maroc d'avoir un «dialogue direct et franc avec l'Algérie sœur, afin que soient dépassés les différends conjoncturels et objectifs qui entravent le développement de nos relations». Le roi a également appelé à l'ouverture des frontières entre le Maroc et l'Algérie et à la normalisation des relations bilatérales.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Tags:
relations bilatérales, Mustapha El Khalfi, Mohammed VI, Alger, Algérie, Rabat, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik