Ecoutez Radio Sputnik
    Algérie

    L’Armée algérienne arrête plusieurs «éléments de soutien aux groupes terroristes»

    © AP Photo / Toufik Doudou
    International
    URL courte
    9463

    Au cours d’une opération dans le nord de l’Algérie, des militaires de l'Armée nationale populaire (ANP) ont arrêté cinq «éléments de soutien aux groupes terroristes», apprend-on d’un communiqué diffusé par le ministère algérien de la Défense nationale.

    Des unités de l'Armée nationale populaire ont arrêté cinq complices de terroristes dans les provinces de Tissemsilt et Boumerdès situées dans le nord du pays, a indiqué le ministère algérien de la Défense nationale dans un communiqué cité par la presse locale.

    «Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l'exploitation de renseignements, des détachements de l'ANP ont appréhendé en coordination avec les services de la Sûreté nationale, à Tissemsilt et Boumerdès, cinq éléments de soutien aux groupes terroristes», rapporte ce document.

    En outre, d'autres détachements de l'armée ont «découvert et détruit deux entrepôts clandestins des terroristes où ils cachaient des bombes de confection artisanale».

    Selon le bilan opérationnel de l'ANP, 131 terroristes ont été neutralisés et des armes et des munitions ont été récupérées en quantité durant le premier semestre 2018. 20 terroristes ont été abattus, 20 autres ont été arrêtés et 5 cadavres ont été découverts durant le premier semestre de l'année en cours, qui a été marqué par la reddition de 76 terroristes, dont la plupart à Tamanrasset.

    Lire aussi:

    Première dans la lutte antiterroriste: l’armée algérienne saisit six drones
    Selon l’Onu, l’Algérie risquerait des attentats terroristes sur les sites névralgiques
    L’armée algérienne évoque la stratégie antiterroriste et le rôle de la 6e région militaire
    Tags:
    arrestation, terrorisme, complices, Armée nationale populaire algérienne (ANP), Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik