Ecoutez Radio Sputnik
    Mike Pompeo et Kim Jong-un

    Pourquoi la Corée du Nord a-t-elle reporté la rencontre avec Mike Pompeo?

    © AP Photo / White House
    International
    URL courte
    7111

    La rencontre entre le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, et le bras droit de Kim Jong-un qui aurait dû avoir lieu cette semaine a néanmoins été ajournée. La représentante permanente des États-Unis auprès de l’Onu, Nikki Haley, a déclaré que ce report était dû à une décision de la partie nord-coréenne et en a exposé les raisons.

    Nikki Haley a expliqué pourquoi les consultations entre le secrétaire d'État américain Mike Pompeo et le bras droit du dirigeant nord-coréen, Kim Yong-chol, qui auraient dû avoir lieu le 8 novembre à New York, ont été ajournées.

    «La Corée du Nord a déclaré qu'ils avaient besoin de la [rencontre, ndlr] reporter pour une raison quelconque. Le secrétaire Pompeo était prêt à venir. Nous restons prêts à discuter mais je ne pense pas qu'il y ait eu un problème majeur. J'ai parlé avec l'administration et, en gros, ce que nous examinons, c'est que le report est dû au fait qu'ils n'étaient pas prêts», a déclaré jeudi Nikki Haley aux journalistes.

    Elle a tenu à souligner que «nous n'avons ni le temps de perdre du temps, ni le temps de retarder ou d'essayer de passer outre ce qui a été convenu à Singapour» dans le cadre du sommet entre les dirigeants américain et nord-coréen.

    Lors du premier sommet américano-nord-coréen, organisé le 12 juin à Singapour, Donald Trump et Kim Jong-un avaient signé un document par lequel Washington s'engageait à donner des garanties de sécurité à la Corée du Nord tandis que Pyongyang réaffirmait son attachement à une «dénucléarisation complète de la péninsule coréenne».

    La semaine passée, Pyongyang a déclaré que si les États-Unis ne renonçaient pas aux sanctions économiques décrétées à son encontre, la Corée du Nord pourrait reprendre sa politique de «pyongjin» visant à renforcer son arsenal nucléaire, selon un communiqué diffusé par la diplomatie nord-coréenne.

    Lire aussi:

    On sait désormais ce sur quoi Mike Pompeo et Kim Jong-un se sont mis d'accord
    Dénucléarisation: Pyongyang dit ne pas voir de mesures réciproques de la part des USA
    Pompeo raconte une blague sur le meurtre de Kim Jong-un à… Kim Jong-un
    Tags:
    rencontre, Kim Yong-chol, Mike Pompeo, Corée du Nord, Washington, New York, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik