Ecoutez Radio Sputnik
    Jo Johnson

    Le Brexit pousse le frère de Boris Johnson à démissionner du gouvernement May

    © REUTERS / Peter Nicholls/File Photo
    International
    URL courte
    590

    Après Boris Johnson, qui a quitté en juillet dernier le Foreign Office, le tour est à son frère Jo Johnson de quitter le gouvernement de Theresa May. La cause? Le bon vieux Brexit…

    Le ministre d’État britannique des Transports, Jo Johnson, a présenté ce vendredi sa démission, argumentant ce choix par le fait que le gouvernement se dirige, selon lui, vers un Brexit chaotique et bien «éloigné que ce qui a été promis».

    «Le Brexit a divisé mon pays, a divisé les partis politiques. Il a divisé les familles. Bien que j’aie voté pour le maintien du Royaume-Uni au sein de l’UE, j’ai farouchement désiré que le gouvernement au sein duquel j’ai eu l’honneur de servir fasse du Brexit un succès: réunisse notre pays, notre partie et, d’ailleurs, ma famille», a déclaré celui dont le frère aîné est Boris Johnson, une des grandes figures de la campagne en faveur du Brexit.

    «Il m’est apparu de plus en plus clair que l’accord de retrait, en train d’être finalisé à Bruxelles et à Londres, serait une terrible erreur», a-t-il indiqué dans son blog.

    Et d’ajouter que, d’après lui, le peuple britannique n’avait pas le choix: l’une des solutions débouchera sur l’affaiblissement économique du pays et le privera de voix, l’autre le plongera dans le chaos.

    En juillet, le chef de la diplomatie britannique Boris Johnson avait renoncé à ses fonctions après la présentation du plan de sortie de l'UE de la Première ministre Theresa May, qui prévoit de maintenir des relations commerciales étroites avec Bruxelles après le Brexit. Le ministre du Brexit David Davis avait également claqué la porte en juillet en signe de protestation contre le «Brexit doux» prévu selon lui par Mme May.

    Le Royaume-Uni sortira de l’UE le 29 mars 2019. Bien que les négociations se trouvent dans l’impasse, le gouvernement refuse la tenue de tout nouveau référendum sur la question.

    Lire aussi:

    Theresa May donne la vraie raison du départ de Boris Johnson
    Boris Johnson explique pourquoi le rêve du Brexit est «en train de mourir»
    «Le peuple doit avoir le dernier mot»: un nouveau référendum sur le Brexit demandé
    Tags:
    gouvernement, Brexit, Union européenne (UE), Theresa May, Jo Johnson, Boris Johnson, Europe, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik