Ecoutez Radio Sputnik
    Image d'illustration

    Une substance toxique détectée dans le sol d’une réserve naturelle de Hambourg

    CC0
    International
    URL courte
    0 27

    Lors d’une inspection régulière, un taux important de dioxine, cette substance classée comme cancérigène par l’OMS, a été constaté dans une réserve naturelle d’Allemagne.

    Un taux de dioxine dépassant la norme de 700 fois a été enregistré dans le sol d’une réserve naturelle de Hambourg, quatre hectares ont été balisés, annonce le service de presse du ministère local de l’Énergie et de l’Environnement. Selon ce dernier, une enquête a été lancée et ses résultats seront disponibles en janvier.

    Ce terrain présentant un danger écologique a été découvert lors d’une inspection de routine, est-il précisé.

    «L’analyse de l’échantillon prélevé indique des valeurs très élevées de dioxine: 700 microgrammes par kilogramme. Ces chiffres sont nettement plus élevés que les seuils fixés par la loi», indique la source.

    Un périmètre de sécurité autour d’une zone de quatre hectares a été mis en place dès le 25 octobre. Outre le sol, les experts analysent des baies et des champignons y poussant.

    La dioxine de cette composition n’est produite à Hambourg que dans l’usine de l’entreprise pharmaceutique Boehringer qui fonctionnait avant les années 1980, précise en outre le service de presse, ajoutant que les autorités ont déjà contacté la société en question et qualifie la situation de «sérieuse».

    Lire aussi:

    «C'est un enfer»: comment le Vietnam a subi les attaques chimiques des États-Unis
    L'empoisonnement de Iouchtchenko a été falsifié
    Un organisme vivant plus grand que le jardin des Tuileries découvert aux USA (photos)
    Tags:
    enquête, parc, matières toxiques, dioxine, écologie, environnement, Hambourg, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik