International
URL courte
0 28
S'abonner

Lors d’une inspection régulière, un taux important de dioxine, cette substance classée comme cancérigène par l’OMS, a été constaté dans une réserve naturelle d’Allemagne.

Un taux de dioxine dépassant la norme de 700 fois a été enregistré dans le sol d’une réserve naturelle de Hambourg, quatre hectares ont été balisés, annonce le service de presse du ministère local de l’Énergie et de l’Environnement. Selon ce dernier, une enquête a été lancée et ses résultats seront disponibles en janvier.

Ce terrain présentant un danger écologique a été découvert lors d’une inspection de routine, est-il précisé.

«L’analyse de l’échantillon prélevé indique des valeurs très élevées de dioxine: 700 microgrammes par kilogramme. Ces chiffres sont nettement plus élevés que les seuils fixés par la loi», indique la source.

Un périmètre de sécurité autour d’une zone de quatre hectares a été mis en place dès le 25 octobre. Outre le sol, les experts analysent des baies et des champignons y poussant.

La dioxine de cette composition n’est produite à Hambourg que dans l’usine de l’entreprise pharmaceutique Boehringer qui fonctionnait avant les années 1980, précise en outre le service de presse, ajoutant que les autorités ont déjà contacté la société en question et qualifie la situation de «sérieuse».

Lire aussi:

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
«Collabos!»: la présidente de l’UNEF huée à Paris lors de l’hommage à Samuel Paty - vidéo
Scènes surréalistes de collégiens condamnant le comportement du professeur décapité devant leur école de Conflans
Attentat de Conflans: les auteurs de 80 messages d'hommage à l'assaillant contrôlés dès lundi
Tags:
enquête, parc, matières toxiques, dioxine, écologie, environnement, Hambourg, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook