Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeaux de la Chine et des USA

    La Chine met en garde contre «un désastre pour tous» en cas de conflit avec les États-Unis

    © REUTERS / Hyungwon Kang
    International
    URL courte
    24914

    La Chine se dit prête à défendre l’intégrité de son territoire à «n’importe quel prix», a déclaré le chef de la diplomatie chinoise devant son homologue américaine. Il a également estimé que Washington et Pékin étaient tous les deux intéressés à empêcher un conflit.

    Une éventuelle confrontation militaire entre la Chine et les États-Unis pourrait entraîner un «désastre pour tous», et non seulement pour les deux pays, a déclaré le ministre chinois de la Défense, Wei Fenghe.

    «Les Forces armée chinoises s'opposent de façon décisive à tous les agissements destinés à diviser le pays, elles agiront à n'importe quel prix pour protéger la souveraineté, la sécurité et l'intégrité territoriale du pays», a affirmé Wei Fenghe, dont le discours est diffusé sur le site du ministère chinois des Affaires étrangères.

    Le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, et le secrétaire à la Défense, Jim Mattis, ont reçu vendredi leurs homologues chinois Yang Jiechi et Wei Fenghe. Leur entrevue avait apparemment pour but d'ouvrir la voie à une rencontre entre Donald Trump et son homologue Xi Jinping, lors du sommet du G20 qui aura lieu les 30 novembre et 1er décembre en Argentine.

    Wei Fenghe a également affirmé que la Chine était prête à poursuivre avec les États-Unis un dialogue en se fondant sur le respect des intérêts mutuels et la confiance, afin d'estomper les désaccords.

    Les deux parties ont évoqué la plupart de leurs différends, notamment leur conflit commercial, la liberté de navigation dans la région Asie-Pacifique, ainsi que la souveraineté de Taïwan et les droits de la minorité musulmane de Chine.

    Alors que les mises en garde se multiplient quant aux risques que fait planer la guerre commerciale sur l'économie mondiale, Donald Trump s'est montré optimiste ces derniers jours à propos de la possibilité d'un accord sur ce point avec la Chine, tandis que Xi Jinping s'est de nouveau engagé à ouvrir davantage son marché aux importations.

    Lire aussi:

    Pour sa première visite à l’étranger, le ministre chinois de la Défense choisit la Russie
    Pékin évoque les enjeux des exercices militaires conjoints Vostok 2018 avec la Russie
    La Chine et l’Iran se rapprochent encore sur le front militaire
    Tags:
    conflit, Wei Fenghe, Mike Pompeo, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik