International
URL courte
Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (146)
2223
S'abonner

Les spéculations sur ce qui serait arrivé au corps de Jamal Khashoggi après sa mort ne cessent d’affluer dans la presse internationale. Selon le quotidien turc Sabah, les restes du journaliste ont été jetés dans les canalisations de la résidence du consul saoudien à Istanbul après avoir été dissous dans l’acide.

Des traces d'acide ont été découvertes dans les canalisations de la résidence du consul saoudien à Istanbul, relate ce samedi le journal turc Sabah citant ses sources. D'après le quotidien, les meurtriers de Jamal Khashoggi y ont donc mis le corps du journaliste après l'avoir dissous dans de l'acide.

Comme l'a souligné Sabah, c'est un examen des prélèvements effectués dans les canalisations qui a permis d'établir qu'il s'agissait d'acide.

Auparavant, un haut fonctionnaire turc sous couvert d'anonymat cité par The Washington Post avait déclaré que le corps de Jamal Khashoggi, d'abord démembré d'après le procureur général d'Istanbul en charge de l'enquête, aurait été par la suite dissous dans de l'acide soit dans le consulat d'Arabie saoudite, soit dans la résidence du consul général saoudien située à proximité.

Riyad a récemment fini par reconnaître la mort du journaliste, disparu le 2 octobre au consulat d'Arabie saoudite d'Istanbul. Les autorités saoudiennes assurent que Jamal Khashoggi a été tué lors d'une rixe et démentent avoir ordonné son assassinat. Selon Riyad, 18 personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette affaire.

La Turquie mène sa propre enquête sur ce meurtre. Le 31 octobre, le procureur général d'Istanbul a annoncé que, dès son arrivée au consulat, Jamal Khashoggi avait été tué par strangulation, son corps ayant par la suite été démembré. Il a souligné le caractère prémédité de ce meurtre.

Dossier:
Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (146)

Lire aussi:

Une fillette de 3 ans étranglée par sa mère de 19 ans en train de hurler «Jésus de Nazareth»
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
Jean-Yves Le Drian, l’indéboulonnable ministre de Hollande et Macron
Tags:
corps humain, acide, canalisation, Jamal Khashoggi, Istanbul, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook