Ecoutez Radio Sputnik
    Damas

    Accusant la coalition de frappes sur des civils, Damas s’adresse à l’Onu

    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    International
    URL courte
    5380

    Le lendemain de l’apparition d’informations sur une frappe de la coalition internationale sur des civils en Syrie, Damas s’est adressé aux Nations unies. Pour sa part, la coalition affirme vérifier ces faits.

    Damas a adressé deux missives à l’Onu suite à la disparition de 26 civils dans une nouvelle frappe de la coalition internationale, écrit l’agence d’information Sana.

    «Le ministère syrien des Affaires étrangères a envoyé deux lettres, adressées au secrétaire général et au Conseil de sécurité de l’Onu, après le crime commis hier soir par l’aviation de la coalition illégitime […] qui a coûté la vie à 26 civils à Hajin, à l’est de la ville de Deir ez-Zor», écrit la source.

    Et d’ajouter que Damas considère que cet incident démasque encore une fois les «déclarations mensongères des États-Unis au sujet de la lutte antiterroriste».

    «La Syrie exige encore une fois que le Conseil de sécurité assume ses responsabilités pour entamer des actions sérieuses et sans délai pour empêcher la réédition de ces attaques […] et la création d’un mécanisme international chargé d’enquêter sur ces crimes», est-il encore indiqué.

    Pour rappel, l’agence Sana a annoncé vendredi que 26 personnes, dont des femmes et des enfants, avaient trouvé la mort dans une frappe de la coalition sur Tajin.

    La coalition a pour sa part fait savoir qu’elle enquêtait suite à l’apparition des informations sur la disparition de civils dans une de ses frappes, ajoutant qu’elle prenait des mesures exclusives pour prévenir la mort des civils lors de ces opérations visant Daech*.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Les dommages causés par la coalition en Syrie comparables à ceux de Daech
    Damas saisit l'Onu après le meurtre de civils dans des frappes de la coalition
    Frappes meurtrières de la coalition sur des civils: Damas adresse une plainte à l’Onu
    Tags:
    lettre, ONU, coalition anti-Daech, États-Unis, Deir ez-Zor, Syrie, Damas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik