Ecoutez Radio Sputnik
    Deir ez-Zor

    Quatre civils tués en Syrie lors d’un raid aérien de la coalition US, selon Sana

    © Sputnik . Mikhail Voskresenski
    International
    URL courte
    4019

    L'agence Sana vient d'annoncer qu'une frappe aérienne lancée en Syrie par la coalition dirigée par les États-Unis avait fait quatre morts parmi les civils.

    Une frappe aérienne de la coalition menée par les États-Unis contre une localité du gouvernorat syrien de Deir ez-Zor a fait quatre morts civils, a annoncé ce dimanche l'agence Sana.

    Le raid a été effectué contre Hadjin, a précisé l'agence, se référant à ses sources.

    Selon des informations parues précédemment, 26 civils ont disparu vendredi dans une nouvelle frappe de la coalition internationale contre Hadjin, sur la rive orientale de l'Euphrate.

    Le ministère syrien des Affaires étrangères a exigé samedi que le Conseil de sécurité des Nations unies prenne des mesures afin de faire cesser les raids de «l'aviation de la coalition illégitime» qui font des victimes parmi les civils.

    Début octobre, l'agence Sana avait signalé que la coalition dirigée par les États-Unis avait évacué des membres de l'organisation terroriste Daech* du gouvernorat de Deir ez-Zor. Se référant à plusieurs médias et à des sources au sein de la population locale, l'agence a précisé que des hélicoptères de la coalition avaient transporté plusieurs terroristes de Daech* de différentes nationalités depuis la zone de concentration d'extrémistes, située près du village d'Al-Chaafa, au sud-est de Deir ez-Zor.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    La coalition US aurait frappé des immeubles résidentiels à Deir ez-Zor, des victimes
    Plus de 60 victimes civiles dans des raids de la coalition US à Deir ez-Zor, selon Sana
    Des civils tués et blessés dans une frappe de la coalition US à Deir ez-Zor, selon Sana
    Tags:
    meurtre de civils, frappe aérienne, Conseil de sécurité de l'Onu, ONU, Daech, coalition anti-Daech, SANA, Euphrate, États-Unis, Deir ez-Zor, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik