Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump à Paris

    Trump «fait la moue» quand Macron dénonce le nationalisme: Twitter se déchaîne

    © Sputnik . Service de presse du Président russe
    International
    URL courte
    36378

    Alors que les dirigeants mondiaux se réunissaient à Paris pour commémorer l’Armistice, Emmanuel Macron a critiqué le nationalisme, l’un des facteurs ayant selon lui alimenté la Grande Guerre. Les expressions qu’on pouvait observer sur le visage de Donald Trump pendant ce discours ont ému de nombreux internautes.

    La réaction du Président Trump au discours prononcé dimanche à Paris par son homologue français Emmanuel Macron à l’occasion du 100e anniversaire de l’Armistice, et surtout le passage sur le nationalisme, qui est l’«exact contraire» du patriotisme, a fait réagir les utilisateurs des réseaux sociaux.

    ​M.Macron a critiqué le nationalisme en politique moins d’un mois après que Donald Trump s’est qualifié de nationaliste lors d’un rassemblement à Houston. Le Président américain avait même appelé tout le monde à utiliser le mot «nationaliste» en parlant de lui malgré les connotations négatives de ce terme.

    ​Selon des internautes, Trump n’avait pas l’air très heureux au moment où Macron a qualifié le nationalisme de «trahison» du «patriotisme de nos aînés» et a mis en garde contre le retour des «démons anciens» semant «le chaos et la mort».

    ​«La réaction du Président Trump au moment où le Président Macron clôturait son discours d'armistice, condamnant fermement le nationalisme et le qualifiant de "trahison du patriotisme"»

    ​«C’est le regard qu'il a quand on dit la vérité»

    Michael Hayden, ancien directeur de la CIA et de la NSA, a lui aussi commenté la photo, affirmant que le Président Macron s’adressait en réalité à Donald Trump.

    «Oui. C’était à propos de TOI»

    Certains ont même remercié Emmanuel Macron d’avoir prétendument transmis cette idée au Président des États-Unis.

    ​«Merci au Président français Macron. Il ne pouvait pas être victime d’intimidation et du traitement que le 45e Président a réservé aux journalistes de CNN. Le message a été transmis, le nationalisme récurrent est largement condamné. Vivez et laissez vivre les autres. Encourage la paix et l'amour. Le fascisme est mort!»

    «Bravo Macron. Merci de prendre la défense des humains du monde qui veulent la paix, la richesse et le bonheur pour tous»

    Cependant, de nombreux utilisateurs de Twitter ont exprimé leur désaccord avec M.Macron, affirmant qu'il interprétait mal la notion de nationalisme.

    ​«C’est un problème, quand nous ne prenons pas le temps de nous renseigner sur des mots que nous entendons et ne comprenons pas, y compris ce Monsieur Macron. Le nationalisme signifie tout simplement un amour pour votre pays»

    D’autres ont défendu Donald Trump, affirmant qu’en se disant nationaliste, il ne voulait pas déclencher une nouvelle guerre mondiale, mais donner la priorité aux intérêts de son pays.

    ​«Le nationalisme canalisé vers l’expansionnisme a provoqué la guerre. Trump n’est pas intéressé par des entreprises risquées à l’étranger ou l’expansion territoriale, il veut seulement que nous prenions soin de nos citoyens»

    Ce 11 novembre 2018, les chefs d'État et de gouvernement de près de 80 pays se sont rendus à Paris pour le centenaire de l'Armistice qui a mis fin à la Première Guerre mondiale.

    Lire aussi:

    Je t’aime moi non plus: la chronique d’une «bromance» ratée entre Macron et Trump (vidéo)
    Poutine pourrait venir à Paris pour le défilé du 11 novembre
    Armée européenne: Trump rappelle à Macron que l’Allemagne était aussi un danger
    Tags:
    discours, nationalisme, Internet, Twitter, 100ème anniversaire de l'armistice, Michael Hayden, Emmanuel Macron, Donald Trump, États-Unis, Paris
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik