International
URL courte
Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (146)
13363
S'abonner

Ankara a jugé «inacceptables» les déclarations du ministre français des Affaires étrangères sur le «jeu politique» mené par le Président turc autour du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi à Istanbul.

La partie turque a vivement dénoncé les propos du chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian qui avait accusé Recep Tayyip Erdogan de mener «un jeu politique» en lien avec le meurtre du journaliste saoudien dissident Jamal Khashoggi.

«Nous jugeons inacceptable qu'il accuse le Président Erdogan de "jouer à un jeu politique"», a déclaré le directeur de la communication de la présidence turque Fahrettin Altun dans un entretien accordé à l'AFP.

Il a également souligné qu'Ankara avait partagé avec la France des «preuves» liées au meurtre du journaliste.

Jamal Khashoggi a été tué le 2 octobre dernier au consulat saoudien à Istanbul où il s'était rendu pour effectuer des démarches administratives. Après avoir d'abord nié le meurtre, les autorités saoudiennes ont fini par reconnaître que l'éditorialiste avait trouvé la mort lors d'une opération «non autorisée». Plus d'un mois après sa mort, son corps n'a toujours pas été retrouvé.

Le chef de la diplomatie française a indiqué lundi «ne pas avoir connaissance» d'informations turques sur le meurtre de M.Khashoggi, tout en estimant que le Président Erdogan avait «un jeu politique particulier dans cette circonstance».

Dossier:
Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (146)

Lire aussi:

Un garde-pêche roué de coups et blessé à l’œil par des jeunes qui fumaient une chicha
La France renforcera temporairement sa présence militaire en Méditerranée orientale, déclare Macron
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Tags:
journalistes, jeu, meurtre, Jamal Khashoggi, Jean-Yves Le Drian, Recep Tayyip Erdogan, Arabie Saoudite, Turquie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook