Ecoutez Radio Sputnik
    Ali Bongo Ondimba

    Au Gabon, la santé d'Ali Bongo inquiète, la présidence se veut rassurante

    © AFP 2018 LUDOVIC MARIN
    International
    URL courte
    Anicet Simo
    670

    Malgré un communiqué de la présidence de la République gabonaise,dimanche 28 octobre,visant à faire taire les rumeurs sur le décès d'Ali Bongo, la polémique a continué à enfler dans le pays sur son état de santé et sa capacité à diriger le Gabon. Dimanche 11 novembre, le porte-parole de la présidence a tenté à nouveau de rassurer l'opinion.

    «Ali Bongo Ondimba, Président de la République, chef de l'État, continue d'exercer ses fonctions. Les institutions de notre République fonctionnent donc aujourd'hui parfaitement dans le strict respect de la Constitution»,

    a tenu à préciser, Ike Ngouoni Aïla Oyouomi, conseiller spécial chargé de la communication présidentielle dans un communiqué publié le 11 novembre 2018 pour couper court à l'actuelle polémique au sujet de la gravité de l'état de santé du Président et d'une éventuelle vacance du pouvoir. Le porte-parole de la présidence s'est voulu rassurant quant à l'état de santé d'Ali Bongo.

    «L'état de santé de SEM Ali Bongo Ondimba, Président de la République, chef de l'État, s'est très sensiblement amélioré. Cette évolution positive s'est nettement accélérée ces tout derniers jours. Aujourd'hui, le Président de la République est dans une phase de recouvrement de la plénitude de ses facultés physiques», a-t-il indiqué.

    Le porte-parole de la présidence s'est montré plus bavard que d'accoutumée en citant le dernier bulletin de santé du Président Ali Bongo, hospitalisé à Ryad, en Arabie saoudite, depuis le 24 octobre où il prenait part au Davos du désert.

    «Les premières explorations ont permis de constater un saignement justifiant une prise en charge médico-chirurgicale en secteur hautement spécialisé où SEM le Président de la République a subi des soins de supports appropriés et approfondis.»

    Dans une vidéo mise en ligne sur le site de la présidence le 28 octobre dernier, le porte-parole apportait déjà des précisions sur la santé du chef de l'État gabonais, évoquant une «fatigue sévère». Une première réponse apparemment insuffisante aux rumeurs de décès du Président Ali Bongo qui ont circulé sur les réseaux sociaux et dans certains médias du pays.

    Pour l'instant, aucune date de sortie de l'hôpital ni de retour du président au Gabon n'est avancée.

    Ali Bongo Ondimba, 59 ans, est au pouvoir depuis 2009 au Gabon, après avoir succédé à son père, qui dirigeait le pays depuis 1967.

    Lire aussi:

    Le président gabonais Ali Bongo poursuit sa convalescence au Maroc
    Gabon: la «présidence assise» d’Ali Bongo
    L'Union africaine préoccupée par la crise politique au Gabon en l'absence d'Ali Bongo
    Tags:
    hospitalisation, président, santé, Ike Ngouoni Aïla Oyouomi, Ali Bongo Ondimba, Riyad, Gabon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik