Ecoutez Radio Sputnik
    Le maréchal Khalifa Haftar

    Le maréchal Haftar bien présent à Palerme, mais pas à la conférence sur la Libye

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    International
    URL courte
    130

    Attendu à Palerme (Sicile) le 12 novembre pour la conférence internationale sur la Libye organisée par le président du Conseil italien Giuseppe Conte, le maréchal Khalifa Haftar n’assistera pas mardi à la conférence de Palerme, mais tiendra une série de rencontres dans cette ville italienne.

    La conférence de Palerme sur la Libye se passera sans le maréchal Khalifa Haftar, même s'il est arrivé sur place dès lundi soir, a annoncé son service de presse.

    Le commandement général de l'armée nationale libyenne (ANL) a démenti la participation de M.Haftar à la conférence, affirmant qu'il s'était rendu en Sicile pour «tenir une série de rencontres avec les Présidents des pays du voisinage pour discuter des derniers développements sur le plan national et international.»

    Le maréchal a été accueilli peu après 20h30 (19h30 GMT) à la Villa Igiea par le président du Conseil italien Giuseppe Conte, mais refuse toutefois de participer au dîner offert par le responsable italien.

    Une conférence internationale sur l'avenir de la Libye, en proie au chaos depuis 2011 suite à l'intervention de l'Otan à l'initiative de Nicolas Sarkozy, s'est ouverte lundi soir à Palerme. Une dizaine de chefs d'État et de gouvernement participent à cette conférence, à laquelle ont été conviés une trentaine de pays dont l'Algérie, la Tunisie, l'Égypte, le Qatar, l'Arabie saoudite, la Turquie, le Maroc, la France, l'Allemagne, la Grèce et l'Espagne. L'Union européenne est représentée par le président du Conseil européen Donald Tusk et la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini. «La France souhaite le succès de cette conférence», a indiqué lundi le ministère français des Affaires étrangères.

    Lire aussi:

    Conférence de Palerme sur la Libye: Alger pointe du doigt les «interventions extérieures»
    La conférence de Palerme a-t-elle été utile à la Libye?
    Quelle erreur stratégique a essayé de réparer le Premier ministre russe en Libye?
    Tags:
    conférence, Khalifa Haftar, Libye, Sicile, Italie, Palerme
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik