Ecoutez Radio Sputnik
    Donald et Melania Trump

    Et si c’était Melania qui empêchait Donald Trump d’aller en Crimée?

    © AP Photo / Manuel Balce Ceneta
    International
    URL courte
    262

    Après avoir convié le Président américain en Crimée, Natalia Poklonskaïa, députée de la péninsule à la Douma, a expliqué à Sputnik pourquoi, selon elle, Donald Trump n'avait pas encore honoré son invitation. Elle s'est notamment interrogée sur le rôle que joue son épouse, Melania Trump, dans cette situation.

    L'ancienne procureur de Crimée, aujourd'hui députée à la Douma (chambre basse du parlement russe), Natalia Poklonskaïa, a avancé plusieurs hypothèses qui pourraient expliquer pourquoi le Président américain ne s'est pas encore rendu en Crimée où elle l'a personnellement invité. Selon elle, Donald Trump ne se presse pas d'aller en Crimée parce qu'il n'est pas prêt à la reconnaître comme un territoire russe, à moins qu'il n'y ait d'autres raisons.

    «Le Président américain a un tas de problèmes intérieurs, et aller en Crimée signifie la reconnaître en tant que russe. Il n'y est probablement pas encore prêt. Ou sa femme ne le laisse pas y aller», a estimé Mme Poklonskaïa dans un entretien accordé à Sputnik.

    Donald Trump a été invité en Crimée par Natalia Poklonskaïa, après que le site BuzzFeed News, se référant à des sources diplomatiques, avait fait savoir en juin que le Président américain aurait qualifié la péninsule de russe parce que tous ses habitants parlaient russe. Le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, avait indiqué le 15 juin que le Kremlin ne commentait pas les propos de M.Trump sur la Crimée, parce qu'on ne pouvait pas établir leur fiabilité.

    Étant russe depuis 1783, la Crimée a été transférée pour des raisons administratives en 1954 par Nikita Kroutchev, alors dirigeant de l'Union soviétique, à la République socialiste d'Ukraine. En 2014, les habitants de cette péninsule ont exprimé par référendum leur choix de quitter l'Ukraine pour réintégrer la Russie.

    Lire aussi:

    «La Crimée est russe»: Donald Trump invité sur la péninsule
    Des politiciens ukrainiens se rendent-ils secrètement en Crimée?
    The National Interest explique pourquoi Kiev n’a pas de chances de reprendre la Crimée
    Tags:
    réunification, invitation, visite, Melania Trump, Natalia Poklonskaïa, Donald Trump, Russie, Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik